19 propositions des associations et fondations…

40

… pour que la France tienne ses engagements en matière de biodiversité en 2017.

20170919_182537Mardi 19 septembre dernier, 14 associations et fondations, dont l’ASPAS, réunies au sein d’un collectif, tenaient une conférence de presse, à Paris pour interpeller Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire. Ce regroupement associatif souhaite fédérer et coordonner les actions en faveur de la biodiversité pour faire face aux défis environnementaux que nous traversons.


19 propositions prioritaires
, sélectionnées parmi plus de 150 dossiers urgents en matière de biodiversité, ont donc été présentées et commentées devant les médias présents.

La France a ratifié la convention sur la diversité biologique en 1994, soit bientôt un quart de siècle. Elle s’est dotée en 2004 d’une stratégie nationale pour la biodiversité dont l’objectif était de stopper la perte de biodiversité d’ici 2010. Hélas, en 2017, malgré une deuxième stratégie nationale pour la période 2011-2020, l’effondrement du patrimoine écologique français se poursuit. C’est pourquoi les principales associations françaises de protection de la nature en appellent au gouvernement pour mettre en œuvre des mesures simples, de bon sens et peu coûteuses qui lui permettront de remplir ses obligations.

20170919_182230_resized_1

Ces propositions se déclinent en 7 thèmes généraux :

  1. Politiques nationales et régionales
  2. Réforme de la gouvernance
  3. Conservation des espèces
  4. Protection des milieux
  5. Climat et énergie
  6. Agriculture et alimentation
  7. Renforcement des moyens

Elles ont été sélectionnées en fonction de leur importance (parce qu’elles représentent un enjeu particulièrement important pour atteindre en 2020 les objectifs d’Aichi) ; de leur urgence dans les six mois à venir (parce qu’elles conditionnent la mise en œuvre d’autres propositions ou qu’il y a des urgences liées à des annonces récentes) ; ou parce qu’elles requièrent une pression forte de la société civile pour avancer.

Chaque année, les associations actualiseront cette plateforme et interpelleront le gouvernement sur l’état de prise en compte de ces propositions en fonction du degré d’avancement :
1) Objectifs atteints, promesses tenues, résultats visibles ou prévisibles
2) Objectifs non encore atteints et/ou initiatives insuffisantes
3) Rien n’a été fait ou si peu que sans changement de paradigme les objectifs ne peuvent pas être atteints

Lire les 19 propositions des associations et fondations

Enregistrer

Cet article 19 propositions des associations et fondations… est apparu en premier sur ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages.