Contre les loups et contre ses défenseurs, des éleveurs agressent un naturaliste

97

À faire du loup l’ennemi public n°1 aux yeux des éleveurs, l’État inconséquent désigne, une cible par ricochet aux réactions exacerbées d’éleveurs violents, les défenseurs des loups. Le week-end dernier, notre ami Pierre Rigaux venu faire entendre la voix de CAP LOUP lors d’une manifestation d’éleveurs en Aveyron, a été agressé, battu et insulté par des éleveurs ulcérés.

L’ASPAS apporte tout son soutien et toute son amitié au naturaliste injustement et violemment brutalisé et s’engagera à ses côtés en cas de poursuites pénales.

Pierre Rigaux

Pierre Rigaux

La violence exprimée contre lui, inexcusable et indigne, révèle dans quelles extrémités sont acculés certains éleveurs, par un état français en flagrant délit d’incapacité et/ou d’incompétence.

Nous sommes prêts, comme les autres associations de protection de la nature qui y participent, pour les réunions de travail promises par Nicolas Hulot en septembre prochain, où la refonte de la politique concernant l’élevage en montagne et les loups sera effectuée.

L’ASPAS n’est pas suggestible, et espère que les éleveurs ne le seront pas : ce contre quoi il faut se mobiliser c’est l’incurie présente et passée de l’État français, ne le laissons pas se défausser de la charge qui lui incombe et faire diversion, en nous montant les uns contres les autres.

Cet article Contre les loups et contre ses défenseurs, des éleveurs agressent un naturaliste est apparu en premier sur ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages.