Artistes animaliers

LOUIS Maryse

Maryse Louis réside dans l’agglomération de Troyes, dans l’Aube ; elle dessine depuis l’enfance, au cours des soirées en famille.

Depuis peu, elle est passée de l’encre de Chine et la plume, à l’aquarelle et au pinceau.

Une belle rencontre : le photographe animalier Jack Hurault, puis la découverte du Parc des félins de Nesles, lui ont permis de s’ouvrir à cette passion nouvelle : la représentation des félins.

Les aquarelles proposées ont été réalisées grâce aux photos de Jack Hurault, et avec son accord.

« À travers la découverte récente de l’aquarelle, et des félins, je tente de saisir et de traduire les émotions ressenties par l’animal, et ses attitudes touchantes, parfois émouvantes : curiosité, vigilance, fragilité, abandon, confiance, candeur, sérénité, tendresse, amour…

Mon souhait : transmettre ces impressions à celle ou celui qui regarde, lui faire plaisir mais aussi l’amener à participer à l’infini respect de leur vie, de leur survie ».

Les yeux sont réalisés en premier, les couches d’aquarelles diluées sont posées successivement, elles se pénètrent en respectant l’espace des reflets ; les détails plus fins sont posés : la pupille et les reflets sombres ; dilués encore puis reposés, accentuant ainsi le volume et la profondeur.

Le tour de l’œil enfin clôture le regard, le souligne et lui donne vie…

La truffe ensuite est réalisée de la même façon, les reflets sont multiples donnant le relief et l’effet de « mouillé ».

Puis le portrait connaît une semblable réalisation, couleurs diluées, superposées, ensuite les traits sont plus fins plus précis, dilués, remarqués…

Les poils plus clairs et les moustaches sont préservés par le drawing-gum passé à la plume, une fois enlevé, les traits sont affinés, parfois légèrement dilués.

Les autres éléments (branches, feuilles suivent la même technique)

Cela demande du temps et de la patience, une découverte permanente, mais c’est avant tout un plaisir, une passion où le temps passé ne compte pas, la « naissance » de ces félins sous le pinceau apporte, en plus, de la sérénité, et un grand apaisement.

(texte art-animalier.fr)

Découvrez le pas-à-pas d'une de ses oeuvres (panthère) en cliquant ici et une interview ici

INTERVIEW

Pourquoi l'animal sauvage ?
Un grand coup de cœur, une émotion immense en les voyant vivre au Parc des Félins de Nesles, puis, récemment au Kénya.

Un maître à penser ?
Jean Adrien Mercier, un illustrateur dont le talent et les œuvres m'ont enchantée depuis l'enfance et que j'ai longuement rencontré...Devant mes dessins à l'encre de Chine, il m'a dit avec un grand sourire : « il faut absolument passer à la couleur ! »
20 ans plus tard, j'ai suivi son conseil.

Une oeuvre marquante ?
Les œuvres d'artistes animaliers, Christophe Drochon, Robert Bateman
Les films animaliers de l'équipe Disney (Félins, Grizzly, Chimpanzés)

Si j'étais un animal sauvage ?
Une lionne, pour vivre en clan, en groupe.

Une belle émotion ? 
Il y en a beaucoup, mais la plus marquante est la découverte dans un bosquet, au Kénya, à 3 mètres, de 6 bébés lions...Les mères étaient allongées sereines, et les regards de ces petits, vers nous, traduisaient une grande curiosité, aucune méfiance...Un moment inoubliable !!!

Un animal disparu qui reviendrait ? Le mammouth

Un animal fantastique qui existerait ?
Pégase, cheval ailé divin, chargé de missions, d'exploits, sage, fidèle

L'oeuvre à laquelle vous tenez le plus ?
Le couple de panthères des neiges « Jampal et Tien Shen » pour la tendresse et l'émotion

 

Un lieu mythique ? L'Ouest Américain...

Et la technique ? L'aquarelle, découverte voici bientôt 3 ans, autodidacte, je peins librement, « comme je le sens »...

Une urgence ?  Oeuvrer pour un ensemble respectueux de la vie, tolérant. L'urgence est globale tant pour le climat que les êtres humains et les animaux. ..

Une association de protection à mettre en avant ?
La Croix Rouge, pour les êtres humains en difficultés du monde entier.
KALAWEIT qui lutte pour la protection de la faune en Malaisie et la déforestation :
SOS Félins au Parc des Félins de Nesles (77)...

En conclusion ? Ne pas hésiter à passer la porte qui s'ouvre vers ce qu'on aime...

DISTINCTIONS

Participation à la Biennale Internationale de l'Aquarelle de Narbonne (2014)

SAINT PIERRE LES NEMOURS 77 mars 2014 Prix du Jury

VILLELAURE 84 juin 2012 Master d'Or 2012

 

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

« LE MONDE DES FELINS »

Aquarelles réalisées d'après les photos de Jack Hurault, la plupart prises au Parc des Félins de Nesles (77) ; ou au Kénya.

Possibilité d'exposer entre 10 et 15 aquarelles, encadrées, sous verre, de 40x50 ou 50x70. (Tous les cadres sont identiques, pour une harmonie)

Le but étant de tenter de sensibiliser à la beauté et à la fragilité de ces félins dont beaucoup sont en voie de disparition..

TROYES « les Arcades » 10 février 2013
Parc des félins NESLES 77 2012, 2014 et 2014
« Chez soi » St Julien 10 4 et 5 octobre 2014

Expositions collectives

PARIS Galerie Beaurepaire 75 octobre 2012 « ArAnima »
PARIS Association « Kalaweit » 75 février 2013
SAINT JULIEN les VILLAS 10 octobre 2013
BAR SUR SEINE 10 juin 2014
SAINT JULIEN LES VILLAS 10 (Assoc Artistes Sancéens) début nov.2014
SENS 89 (Mairie, invitée d'honneur) nov-dec 2014
BRY SUR MARNE Salon National des Artistes Animaliers 2013, 2014 et 2015

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Félin, Panda, Dessin

LIENS

Site Web :