Les Pionniers

THOREAU Henry David, un pionnier

Henry David Thoreau, est un essayiste, enseignant, philosophe, naturaliste amateur et un poète américain, né en 1817 à Concord dans le Masachusetts, où il est mort en 1862.

Son œuvre majeure, "Walden, ou la vie dans le bois", publiée en 1854, délivre ses réflexions sur une vie simple menée loin de la société, dans les bois et à la suite de sa « révolte solitaire ». Le livre "La désobéissance civile" publié en 1849, dans lequel il avance l'idée d'une résistance individuelle à un gouvernement jugé injuste, est considéré comme à l'origine du concept contemporain de « non-violence ».

Opposé à l'esclavagisme toute sa vie, faisant des conférences et militant contre les lois sur les esclaves évadés et capturés, louant le travail des abolitionnistes et surtout de John Brown, Thoreau propose une philosophie de résistance non violente qui influence des figures politiques, spirituelles ou littéraires telles que Léon Tolstoï, Gandhi et Martin Luther King.

Les livres, articles, essais, journaux et poésies de Thoreau remplissent vingt volumes. Surnommé le « poète-naturaliste » par son ami William Ellery Channing (1818-1901), Thoreau se veut un observateur attentif de la nature et ce surtout dans ses dernières années durant lesquelles il étudie des phénomènes aussi variés que les saisons, la dispersion des essences d'arbres ou encore la botanique.

Bien qu'antérieur au mouvement écologiste, Thoreau est conscient que l'environnement doit être préservé et qu'il peut permettre à l'humanité d'atteindre le véritable progrès. Il possède une réelle érudition dans cette science écologique naissante. Ses modèles sont Gilbert White et Carl von Linné puis Alexander von Humboldt. Quand il découvre la "La théorie de l'évolution des espèces"de Charles Darwin, par l'intermédiaire de Etienne Geoffroy Saint Hilaire, Thoreau l'adopte immédiatement. Il milite en faveur d'une utilisation rationnelle des ressources naturelles et de la protection de la faune et de la flore. Thoreau se passionne ainsi pour l'écologie de la graine et, à force d'observations attentives, découvre que les écureuils, en transportant loin les graines, permettent de renouveler les espèces d'arbres. Par son désir de retrouver la forêt primitive, Thoreau appartient sans conteste à « la tradition arcadienne de la pensée écologique ». Sa biographie et son œuvre donnent un exemple parfait de l'attitude romantique envers la terre et de la philosophie de plus en plus complexe et sophistiquée de l'écologie.

Les différents mouvements écologistes et les tenants de la décroissance actuels le considèrent comme l'un des pionniers de l'écologie car il ne cesse de replacer l'homme dans son milieu naturel et appelle à un respect de l'environnement.

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Accueil

SITE WEB