Photographes animaliers

BRACARD Teddy

Teddy est originaire de Meurthe et Moselle, né en 1994, il se passionne très vite pour la Nature lorsque que son père lui partage cette passion et lui fait découvrir les plus belles merveilles sauvages de sa contrée. Il est actuellement étudiant en BTS Gestion et Protection de la Nature.

En 2007, ils décident tous les deux de se mettre à la photographie animalière dans le but de faire partager leurs moments de terrain avec leur entourage. Teddy se prend très vite au jeu et attrape le virus de la photographie animalière.

« Chaque moment passé dans la Nature est un émerveillement, un instant de bonheur où l’évasion prend le dessus. C’est un véritable spectacle, conciliant des acteurs aux comportements si différents et si étonnants et je me place là, en spectateur, en pleine immersion dans ce bel univers. Au fil des années, je me suis vite pris au jeu en tentant de capter par l’image des scènes furtives et intimes, des ambiances, des lumières. Je me demande toujours comment réussir à faire face à leurs ruses pour les immortaliser dans leur habitat et sans qu’ils ne soient alertés par ma présence, ce n’est pas facile car toute pénétration en milieu naturel crée des perturbations, la connaissance des espèces et de leurs comportements permet de limiter ces déboires... J’avoue avoir tendance à passer plus de temps avec les mammifères cependant, j’adore me fondre au cœur d’un étang, caché dans mon affût flottant à contempler les habitants de ces zones humides ou la féérie du lever du jour. Il y a déjà quelques années, je suis tombé amoureux du mystérieux renard, depuis ce moment, je passe des heures à l’attendre et à l’observer.»

Teddy fait aussi partie de nombreuses associations, comme l’Atelier « Vivre Ensemble » à Damelevières (où il est domicilié) qui permet la valorisation de l’espace naturel sensible du Plain, visant actuellement à construire un sentier d’interprétation afin de faire découvrir au public la diversité des espèces animales et végétales présentes sur ce site. Différentes animations sont également mises en place, il a d’ailleurs travaillé sur l’organisation de la deuxième édition d’un festival de photographie animalière (« Déclic Nature ») qui s’est déroulé en Mai 2014 à la Maison des Fêtes et de la Culture à Blainville sur l’eau.

« Effectivement, il est important de faire prendre conscience au public à quel point la Nature est fragile, et qu’il est inévitable de la protéger. Ainsi, je me déplace dans les écoles primaires du secteur, afin d’apprendre aux enfants ce qui se passe dans la Nature, sous forme de petits diaporamas explicatifs.
Cette passion pour la photographie animalière et la Nature me permet de rencontrer d’autres personnes passionnées et d’intégrer des associations, par exemple je participe à la surveillance et la protection du crapaud calamite en Vallée de la Meurthe en compagnie de l’Atelier Vert. Je participe également au suivi et à la protection des nids de busards cendrés en Meurthe et Moselle."

 

INTERVIEW

Pourquoi l'animal sauvage ?

Se fondre dans la nature et découvrir les secrets de la vie sauvage nous permet de vivre des émotions uniques qui me sont vitales désormais.

Un maître à penser ? 

Michel et Vincent Munier, ce sont deux très belles personnes avec une grande expérience naturaliste. Vincent dégage de grandes sensations par ses clichés qui retranscrivent des ambiances toujours très éphémères.

Une œuvre marquante ? 

J’apprécie beaucoup le travail de Robert Hainard, ses carnets de terrains m’en apprennent beaucoup sur la vie animale.

Si j'étais un animal sauvage ? 

Je serais tout simplement le renard, cet animal est tellement rusé que je prendrais plaisir à multiplier les ruses face aux téléobjectifs !

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Ma première rencontre avec l’ours brun reste à ce jour sans doute ma plus belle émotion. Elle date de l’été dernier (Aout 2014), j’étais justement parti à sa rencontre en Slovénie avec un ami passionné. Après quelques relevés d’indices, nous avons eu la chance, pendant un affût à la tombée de la nuit, qu’un ours vienne à seulement 25 mètres nous. A cet instant, l’émotion ressentie conciliait la peur, la joie, l’adrénaline : un mélange difficile à gérer !

Un animal disparu qui reviendrait ? Le mammouth

Un animal fantastique qui existerait ? Le phénix

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Difficile d’en choisir une…Mais puisse qu’il faut, je choisis cette image de cerf réalisée cet automne. Ce n’est pas tous les jours que toutes les conditions sont réunies (lumières, couleurs, sujet), et il m’aura fallu plusieurs automnes avant de réussir à réaliser ce cliché dans les teintes automnales.

A22X9737 copie

Spot préféré ? Ma contrée lorraine est bien sûr mon terrain de jeu favori.

Un lieu mythique ?  L’Alaska

Et la technique ? La technique humm, ça c’est sur le moment précis qu’il faut savoir gérer !

Des urgences ? 

Au niveau national, beaucoup d’espèces sont considérées comme étant « nuisibles », je pense que ces « statuts » mériteraient d’être revus car bon nombre de ces espèces sont tout le contraire de cela. A une échelle beaucoup plus grande, il serait important que chacun prenne conscience à quel point la nature est fragile et qu’il est indispensable de la préserver. Nous avons tous un rôle à jouer !

Des conseils ? 

Je pense qu’il est très important en photographie de nature de bien connaître les milieux et les espèces qui y vivent, afin d’éviter de faire des bêtises. Limiter les dérangement est toujours un gage de réussite.

Une association à mettre en avant ?

Je souhaite mettre en avant une association de protection et d’éducation à l’environnement, qui est nommé « l’atelier vert ». Les trois salariés et de nombreux bénévoles se démènent pour sensibiliser la population locale à la préservation de la faune et la flore de proximité. Ils agissent aussi bien dans les écoles, sur des manifestations que sur des sorties organisées par leurs soins. Ils mènent également des chantiers pour la sauvegarde de certaines espèces menacées dans notre département.

J’ai effectué un stage dans le cadre de ma formation dans cette association et la convivialité et la bonne humeur sont les maîtres-mots au quotidien !

Pour conclure ?

Je n’ai rien à rajouter, si ce n’est un remerciement à l’équipe de faune sauvage de m’avoir proposé ce portrait. Ainsi qu’un remerciement à mon père qui m’accompagne au travers de nombreuses sorties et à ma famille qui me soutient dans mes projets professionnels et photographiques.

 

 

DISTINCTIONS

Palmarès :

2011 : Premier et deuxième prix (Jeunes) au Wild Wonders Of Europe, concours mensuel d’Août

2011 : Premier, deuxième et troisième prix (Jeunes) au Wild Wonders Of Europe, concours mensuel de Septembre.

2011 : Premier et deuxième prix (Jeunes) au Wild Wonders Of Europe, concours mensuel de Novembre

2012 : Premier prix « Animaux Sauvages », catégorie 16-18 ans au Festival International de la photographie animalière et de Nature de Montier en Der.

2012 : Premier prix « Autres Animaux Sauvages », catégorie 16-18 ans au  Festival International de la photographie animalière et de Nature de Montier en Der.

2012 : Grand Prix « moins de 18 ans » au Concours International de la photo nature de Namur.

2012 : Deuxième Prix, Catégorie "Oiseaux" au Concours de Saron Photo Nature.

2013 : Prix « Mini-série » au Concours International de la photo nature de Namur.

2013 : Premier prix pour mon projet "La nature à travers l'objectif" aux Alérions de la Jeunesse, récompensé donc par la Région Lorraine.

2014 : Deuxième Prix, Catégorie "Mammifères" au Concours de Saron Photo Nature.

2016 : Prix du Public, Festival Nature au Sommet, Les Contamines-Montjoie (74).

2016 : Prix Mini-série, Concours du Festival International de Nature de Namur.

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

7ème édition de festimages Nature à Saint-Berthevin (53) - Exposition "L'ami goupil".
Biennale Natura Passion à Blainville sur l'eau (54) - Exposition avec mon ami Romain Picard "Slovénie, sur les traces de l'ours brun".
6ème édition du festival Natur'émotion (57) - Exposition avec mon père, Didier Bracard sur "les limicoles de lorraines".
2ème édition du festival photo nature de Quincey (21) - Exposition avec mon père, Didier Bracard sur "la Bécassine des marais".

Publications :

Nat’Images n°12 – Présentations de plusieurs jeunes talents

Nat’Images n°15 – Dans l’intimité du chat forestier (article avec mon père)

Nat’Images n°22 - Le torcol fourmilier, écorce vivante (article avec mon père)

Nat'Images n°26 - Quand la demoiselle passe (article avec mon père)

Nat'Images n°30 - Dans les Neiges Lorraines

Nat'Images n°37 - Silhouettes, les coulisses du Contre-jour (article avec mon père)

Terre Sauvage n°336 - Concours Photo Nature au Sommet

Image & Nature n°65 - Mise à l’honneur

Landscape Photography Magazine n°29 – Exposé

LIENS

Instagram :