Photographes animaliers

CALVO Jérémy

Né en 1988, je nourris une passion sans borne pour la montagne et les animaux qui la peuplent. Depuis tout petit, j’aime arpenter les forêts, monter au sommet des montagnes, contempler les paysages et surtout observer les animaux sauvages.

J’ai goûté au plaisir de la photographie en 2007, et mon appareil me suit partout depuis ce jour dans l’espoir de saisir toujours plus de moments inoubliables. Je porte une attention toute particulière aux habitats, comportements et habitudes des animaux que j’étudie longtemps au préalable, afin de les photographier en les dérangeant le moins possible. J’utilise beaucoup d’affûts fixes pour passer de longues heures voire journées au coeur de la nature pour mieux me faire oublier de ses habitants ! Il m’arrive aussi de faire des photos au cours de mes randonnées en montagne.

La nuit, les brumes, les contre-jours, la pluie, la neige, le vent, le crépuscule, les mouvements… Ces éléments qui rhytment la vie de la faune sauvage sont pour moi les clés de la réussite d’une belle image, et je m’efforce de les restituer le mieux possible.

A travers ce site, j’espère réussir à vous faire partager les émotions ressenties lors de mes rencontres avec la nature.

 

INTERVIEW

Pourquoi l'animal sauvage ?

La photographie de la faune sauvage est pour moi une sensation de retour aux sources, j’aime partir tout seul et me retrouver au coeur de la montagne à écouter et juste contempler ce qu’il y a autour de moi, sans bruits. Et quand on croise le regard d’un animal, c’est toujours très intense !

Un maître à penser ? 

Un parmi tant d’autres ! Quand j’étais petit j’adorais regarder les aventures du commandant Cousteau !

Une œuvre marquante ?

Les reportages de la BBC sur les régions arctiques sont incroyables !

Si j'étais un animal sauvage ? 

Je serais un oiseau, par exemple, un gypaète, j’ai toujours rêvé de pouvoir traverser rien qu’une vallée sans effort.

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Ma première rencontre avec des blaireaux, c’était un soirée de Juin 2014 quand je cherchais des loges de pics, quand tout à coup il m’a semblé entendre des enfants crier. Mais bizarrement en essayant de trouver les enfants, j’ai découvert 2 jeunes blaireaux qui se chamaillaient devant le terrier familial en poussant des cris impressionnants. A un moment un adulte est sorti et m’a fixé tranquillement et j’ai pu faire un joli portrait malgré l’obscurité qui s’était installée.

Un animal disparu qui reviendrait ?

Tigre à dent de sabre

Un animal fantastique qui existerait ?

Les dragons m’ont toujours fasciné.

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Une photo de chouette de Tengmalm qui reste pour moi, une des rares rencontres avec cet oiseau si discret ! Son expression lorsque qu’elle regarde depuis sa loge pour vérifier que le bruit à l’extérieur ne provient pas d’un prédateur restera gravée dans mon esprit et l’une de mes photos préférées. Je l’ai d’ailleurs choisie comme tête d’affiche de ma dernière exposition « Diversité du Pays du Mont-Blanc ».

Spot préféré ?

J’adore aller près de chez moi, les montagnes que je connais particulièrement bien, le massif du Bargy, la vallée de Bionnassay, les Houches, … Mais j’aime aussi découvrir de nouveaux horizons pour en quelques sorte repartir à 0, redécouvrir des espèces et des comportements nouveaux.

Un lieu mythique ?  

Les îles aléoutiennes, sauvages, lointaines, mystérieuses et très peu d’humains pour énormément d’animaux !

Et la technique ?

Coté matériel, après avoir fait mes débuts sur les 1ers reflex de Sony, je suis passé chez Nikon depuis maintenant 6 ans. Dans mon sac Fstop, il y a un D3s qui vieillit mais qui reste encore un très très bon boitier, le 14-24mm f2.8, le 70-200mm f2.8 VRII, le 600mm f4 VRII et le convertisseur 1.4x II.

Des urgences ? 

Il y en a tellement mais la déforestation pour la culture des palmiers à huile, la protection des océans et de leurs habitants sont des problèmes extrêmement préoccupants.

Des conseils ? 

Ré-apprendre à observer, être silencieux et à l ‘écoute de son environnement ! Ensuite les sujets ne se feront plus attendre !

Une association à mettre en avant ?

Sea Sheperd

Pour conclure ?

Merci de m’avoir donné la parole sur ce chouette site qu’est faunesauvage.fr

Je vous souhaite à tous de belles sorties dans la nature !

 

CONCOURS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

Maison du village d’Argentière (74) avec «Diversité d’ici - Faune du Pays du Mont-Blanc», du 11 Avril au 11 Mai 2015.

2 expositions itinérantes en 2015 :

- «Tétras lyre - Symbole des Alpes» composée de 12 tirages sur dibond.

- «Diversité d’ici - Faune du Pays du Mont-Blanc» composée de 16 tirages sur dibond.

Expositions passées :

- 3 images exposées lors d’une exposition organisée par la LPO Haute-Savoie, du 20 Mai au 10 Juillet 2013, Seyssel (74).

- Une image de gypaète barbu exposée à la Cité des Sciences de Paris du 23 Juillet au 23 Octobre 2013, Paris (75).

- 6 images faisant parties de l’exposition «Voyage au coeur des forêts de Haute-Savoie» exposé à l’Iseta (Institut des Sciences de l’Environnement et des Territoires d’Annecy, du 04 Avril au 03 Mai 2014, Annecy (74).

- Festival de l’Oiseau 2014, une image exposée au Crotoy (80) dans la catégorie Oiseaux du jardin.

- Images et Neige 2015 avec «Tétras lyre - Symbole des Alpes» du 23 au 25 Janvier 2015, Cluses (74).

- Carrefour de la Communication de Lons le Saunier (39) avec «Tétras lyre - Symbole des Alpes», les 13, 14 et 15 Février 2015.

- Quechua International Design Center à Passy (74) avec «Tétras lyre - Symbole des Alpes», du 16 Fevrier au 07 Mars 2015.

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :