Photographes animaliers

DESENFANT Christian

Nous avons connu "Chris" au bord des marais d'Essonne,  où il va régulièrement depuis des années. Ce jour là, il tentait d'apercevoir un balbuzard pêcheur qui niche dans le coin, et de le photographier. Entre deux martins pêcheur ou hérons, nous nous sommes mis à discuter nature...

IMG_8017

... et cela a commencé par les orchidées dont il est spécialiste (voir son site qui recense toutes ou presque les espèces de France!).

OphrysCiliataAude

Ophrys Ciliata

Puis nous avons affuté ensemble devant une falaise de Bourgogne où nichait un couple de faucons pèlerins; l'attente fut propice à la parlote, à l'échange d'expérience, à la photographie, aux voyages lointains, aux futures sorties. La passion de la nature nous a commutés!

Normal, ancien instituteur, il sait enseigner...Et plusieurs de ses photos ont été publiées, notamment dans l'excellent "Les oiseaux d'île de France" édité en 2013 par Delachaux et Nestlé en liaison avec le CORIF.

108894_couverture_Hres_0

Ce qui nous a donné envie d'en savoir davantage sur lui.

Rencontre...

INTERVIEW

Racontez-nous votre parcours. Après 4 années passées à l’Ecole Normale d’Auteuil, je suis devenu Instituteur à Sceaux, dans le quartier des Blagis. J’y ai enseigné 35 ans. Passionné par la Nature, la proximité du Parc de Sceaux m’incite à faire partager à mes élèves mon engouement.

Topo-Guide-SentierNature

Je crée un club nature avec une démarche principale : observer la nature > apprendre à la connaître > comprendre sa raison d’exister > la respecter.

CD-rom-SentierNature

Ce travail débouchera sur la parution d’un topo-guide, paru en 1993, puis un CD-ROM interactif en 2002. Les deux sont réalisés avec l’active participation des enfants. Tout m’intéresse dans la nature: les biotopes comme leurs habitants. A titre personnel, avec Jacqueline, ma femme, passionnée comme moi, je m’investis dans la recherche des Orchidées sauvages françaises et mets en ligne le résultat de nos observations. Jacqueline découvrira un lusus (anomalie morphologique) d’Ophrys passions étonnant que je baptise Casper.

OphrysPassionisCasperMorbihan

Puis j’investis dans l’achat de matériel adapté à l’observation et la photographie de l’avifaune qui sont maintenant l’une de mes occupations favorites…

Quels sont vos maîtres à penser? SAMIVEL, KONRAD LORENZ, PIERRE DEOM, JEAN-MARIE PELT, OTTO KOENIG ("Un Paradis à notre porte") & JEAN DORST ("Les Oiseaux ne sont pas tombés du ciel") me fascinent littéralement. L’ouvrage de Jean Dorst cité est d’ailleurs l’un de mes livres de chevet que je consulte fréquemment.

Pourquoi l’animal sauvage ? Dans l’histoire de l’Homme l’animal sauvage a souvent représenté une certaine forme de danger et/ou de "force brute de la nature"… Mais je n’oublie pas que je suis aussi un animal soi-disant supérieur. Pourtant quand les agissements de nos semblables conduisent à la disparition progressive puis à l’extinction de certaines espèces on est en droit de se poser la question du bien fondé de ce qualificatif de "supérieur"…

Une belle rencontre de nature? Tout le monde a entendu le cri du Coucou gris mais combien de personnes en ont-elles vu? J’avais déjà observé et photographié des Coucous gris, mais ils étaient assez loin. Un jour, en Camargue, alors que je roulais à allure très réduite, pour repérer des colonies de Guêpiers d’Europe, un oiseau s’est posé sur le bord de la route : un Coucou. Un Coucou, là à quelques mètres! J’ai saisi mon boîtier et ai pu le photographier tranquillement. Une bien belle rencontre aidée par la chance…

CoucouCamargue

Votre lieu de nature préféré ? Spontanément je dirais la Brenne ou la Camargue… Mais quand j’analyse un peu plus, en fait, chaque milieu (ou mosaïque de milieux) offre souvent une (des) opportunité (s) d’observation et de réflexion.

Islande1 Islande

Islande2

Le lieu mythique où vous rêvez d’aller ? J’ai déjà séjourné à 3 reprises en Islande et j'y retourne prochainement. Ses paysages et son avifaune exercent sur moi un attrait tout particulier, sans oublier ses aurores boréales pour lesquelles je me passionne aussi de plus en plus.

AuroreIslande

Quel matériel utilisez-vous? J’utilise actuellement 2 boîtiers : un EOS 6D et un EOS 7D MkII (et un compact le G5X). Ils me permettent avec les objectifs que je leur associe de saisir des portraits d’animaux, leurs comportements et les milieux dans lesquels ils vivent.

Et votre technique de rencontre avec l’animal sauvage? Je pratique la billebaude qui offre parfois de belles rencontres, mais surtout l’affut (affût mobile personnel ou observatoire) qui permet d’approcher les animaux sans les déranger.

Quel conseil au débutant dans votre activité? Réussir à prendre le temps de connaître le milieu et le comportement de l’animal que l’on veut photographier et ETRE PATIENT… Une fois le lieu choisi, revenir souvent pour espérer saisir des scènes comportementales intéressantes. L’an dernier j’ai ainsi passé des dizaines d’heures à suivre la reproduction d’un couple de Petits Gravelots (arrivée sur le site, accouplements, nidification, naissances…).

pGravelots1

pGravelots2

Je recommence cette année et en variant les heures j’ai pu observer et capter de nouvelles scènes inédites pour moi, comme les essais de réalisations de dépressions pour l’installation du nid, où l’un des partenaires évacue avec ses pattes quelques graviers, s’installe puis appelle l’autre oiseau qui s’y installe à son tour…

Un animal disparu revient, lequel?. Je pense immédiatement au Dodo de l’Ile Maurice (Raphus cucullatus), car sa disparition représente bien la bêtise de certaines activités humaines!

Unknown

Une association qui vous tient à cœur?. La LPO pour le courage de certains et la volonté d’agir dans la protection des oiseaux et de leurs milieux.

Une urgence pour la faune sauvage, pour la vie sauvage. Etre vigilant et combatif face aux puissants lobbies qui ne pensent que profits au détriment de la faune sauvage et de nous-mêmes!

 Pour conclure, si vous aviez un message? Merci beaucoup à Jean-Baptiste pour son invitation sur ce site. Cela me touche beaucoup car je suis un amoureux de la Nature et un photographe lambda passionné comme beaucoup d’autres, sans plus.

Mon message final : faisons une pause dans la course technologique tous azimuts et faisons nôtre cette réflexion d’un vieux chef sioux - Chief Standing Bear - "Le coeur d’un homme éloigné de la Nature devient dur…"

Unknown-1

CONCOURS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :