Photographes animaliers

GADROY Pascal

Je suis originaire de l’Aisne, à Saint-Gobain petit village entouré de forêt où j’ai passé toute mon enfance et mon adolescence.

 Je passe le plus clair de mon temps dans la montagne Vosgienne, la majorité de mes images étant faites ici, restant plusieurs jours sur mes places d’affûts (je dors sur place quelque soit la saison) je n’ai pas de sujet de prédilection tant que je suis dans la nature, bien que le cerf prenne un peu plus de place dans mes choix photographiques.

La majorité de mes images sont faites en milieu naturel, mais quelques unes comme les cerfs de Direhaven sont faites en parc.

J’adore exposer et partager mon travail et mes expériences que ce soit avec le public ou les autres photographes.

 

INTERVIEW

Quel cheminement personnel jusqu'à l'animal sauvage ?

J’ai toujours été fasciné par la faune sauvage, aussi loin que je me souvienne, les premières sorties avec mon grand-père (je devais avoir 6 ou 7 ans) se soldaient souvent par un cerf ou un sanglier courant au loin mais c’était toujours un bonheur intense.

Faisant du dessin et de la peinture depuis mes 9 ans (j’ai progressé depuis ce temps) je travaillais principalement sur la nature (paysages et faune) mais en recopiant les photos de mes aînés, à l’âge de 16 ans j’ai pu emprunter du matériel photo, : c’était l’occasion rêvée de faire mes propres images pour les travailler sur les feuilles de papiers dessin ou sur la toile. Mais au fur et à mesure des années la photo a largement pris le dessus, me cantonnant aujourd’hui à quelques huiles et aquarelles contre des milliers de photos par an.

Un maître à penser ?

L’approche de Fabrice Cahez sur la faune de la plaine des Vosges, réussir à faire changer les mentalités de certains chasseurs envers les « nuisibles », uniquement avec ses images et ses textes magnifiques, est un véritable challenge, tout en émerveillant le public lambda, whaou !!!

Une œuvre marquante ? Le travail de Robert Hainard sur « sa » faune, un travail monstrueux !!!

Si j'étais un animal sauvage ? 

Un cerf, discret pendant longtemps et exubérant sur de courtes périodes (c’est tout moi, je ne communique que très peu pendant certaines périodes et je suis partout pendant d’autres)

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Le lynx, cela faisait 5 ans que je vivais en Alsace, j’avais mes premiers spots chamois sur des secteurs non touristique, un après-midi de novembre 1999 je rejoignais un de mes affûts sur une barre rocheuse, pour y parvenir je surplombais ces rochers et j’ai aperçu des chamois qui regardaient vers ma place d’affût, un autre photographe (aux chaussettes blanches...) était en place !

Je me suis arrêté pour observer les chamois et un mouvement dans les sapins m’a interpelé, il pleuvait et j’avais mon boîtier sous la parka, je me suis reculé en me disant qu’il y avait une sorte de gros chat, puis en m’avançant de nouveau boîtier en main, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un lynx. Il m’a vu et est reparti dans la sapinière, j’ai attendu quelques instant et suis descendu dedans également, à 15/20 m du chemin il y avait un grand nombre de ses empreintes, la nuit tombait, j’ai laissé mes affaires sur place sous un filet de camouflage.

Le lendemain j’y suis retourné vers 15h et à 15h30 il apparaissait à une dizaine de mètres, me scrutant derrière des fougères, je tremblais énormément sous le filet c’est ce qui a dû l’alerter, j’ai réussi une pellicule diapo complète, il est bien resté plus d’une ½h devant moi.

Un animal disparu qui reviendrait ?

Le lynx, le loup et l’ours, oui 3 qui sont revenus (grâce à la force et au courage d’une poignée de passionnés) mais qui, avec une partie de la France sont en grand danger.

Un animal fantastique qui existerait ?

Un dragon, ce serait assez cool :-p

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Les quelques images de lynx mais aussi et surtout toutes les images que j’ai pu faire en Alaska

Spot préféré ?

Je crois qu’au final la montagne Vosgienne au moment du brame reste pour moi le spot le plus intense.

Un lieu mythique ? 

L’Alaska était mon lieu de rêve, j’ai eu la chance d’y aller avec 2 amis photographes, Rémy Courseaux et Bruno Donet.

Et la technique ?

Je ne suis pas un fan de technique, mais j’aime avoir du beau matériel et savoir m’en servir.

Je travaille aujourd’hui généralement avec 2 boitier plein format Canon 5D II et III (le 1DX n’est pas loin)

J’utilise le 500 mm F4 L IS en priorité, couplé à un convertisseur x1,4 de temps en temps

Et le second boitier équipé d’un 28/300 mm F3,5/5,6 L IS

Sinon j’ai également un 24/70 F2,8 et un 70/200 F2,8

Un trépied Feisol équipé d’une tête Wimberley

Des urgences ? 

On utilise nos ressources et tous ce qui, au final, nous fait vivre pour des intérêts économiques sans ce soucier des conséquences, on coupe la branche sur laquelle on est assis, tous cela pour qu’une poignée gagne toujours plus au dépends de la vie des autres

Des conseils ? 

La nature est belle mais aussi fragile, vous décidez de vous lancer dans la photo animalière (c’est facile aujourd’hui !) apprenez à connaître cette nature, avant de vous lancer, on peut faire des images sympa sans rien y connaître mais on fera toujours de magnifiques photos si on a travaillé pour les faire, la photographie animalière passe par la connaissance des espèces que l’on photographie, et s’il vous plait soyez discret… et prenez du plaisir !!!

Une association à mettre en avant ?

Il y en a beaucoup qui méritent, mais Férus reste pour moi l’une des plus importantes.

Pour conclure ?

Pour que notre nature soit de plus en plus belle, respectez-là !

Merci beaucoup pour le magnifique travail que vous faites sur ce site !

DISTINCTIONS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Renard, Chevreuil, Alaska, Ours, Blaireau, Chamois, cerf

LIENS

Instagram :