Photographes animaliers

HOUDIN Nathalie

Photographe depuis 1996 et monitrice de plongée, je débute la photo de nature sous l'eau. Malheureusement, un accident m'a contrainte à arrêter cette activité. Ce besoin de solitude et de silence que je ressentais en plongeant et dont j’avais besoin, m’ont conduite alors en montagne, seul endroit où je pouvais retrouver certaine sensations.

C'est à ce moment là, sur les hauteurs, que je rencontre le bouquetin des Alpes. Après avoir croisé leur regard pour la première fois, j’ai été fasciné par cet animal. Durant sept années, je les ai côtoyés à chaque saison, photographiant et partageant quelques moments intimes de leur vie.

Tous ces instants passés en montagne et au bord de ses rivières, m’ont permis d’appréhender une nouvelle vision de la photographie, plus picturale, au travers de formes, de lumière et d'ambiance. 

Cet art et cette vision de la nature que j’ai souhaité partager dans mes livres doivent aussi, selon moi, se transmettre pour que chacun prenne conscience de cette beauté qui nous est offerte. Pour cela, j'interviens dans des classes pour éduquer le regard des nouveaux pas qui fouleront bientôt ces endroits si précieux.

La photographie permet de figer le moment mais la force de cet art est aussi d'en rendre le mouvement, la vibration et l'intensité sans que notre passage n'ait rien altéré. Consciente de l'éphémère beauté de ce monde, je souhaite par mes photographies capturer l'instant fragile et le redonner au regard afin qu'il ne s'y perde pas.

J'organise également des stages en Isère avec Atelier grains de lumière, co-fondé avec Denis Palanque et Claude Tauleigne.

INTERVIEW

Pourquoi l'animal sauvage ?

Les animaux sauvages m'ont toujours fascinée et c'est donc tout naturellement que je me suis tournée vers eux dans mon travail.

Un maître à penser ? 

Non pas de maître à penser en tant que tel, la nature est ma source d'inspiration. J'aime me laisser guider par ce qu'elle m'offre au travers de mes escapades.

Une œuvre marquante ? 

Je dirais l'ours blanc de F.Pompon.

 

Si j'étais un animal sauvage ? 

Le loup

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Ma rencontre avec le bouquetin des Alpes. Des heures passées en sa compagnie et des siestes parmi eux, de beaux moments.

Un animal disparu qui reviendrait ?

Je ne pense pas que ce soit souhaitable, mais le Dodo est un animal que j'aurais aimé prendre en photo.

Un animal fantastique qui existerait ?

L'Hippogriffe

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Ce bouquetin traversant péniblement la neige. C'était une journée très difficile pour eux et pour moi et cette image illustre toute la difficulté qu'ils ont à vivre et survivre à cette période. 

Bouquetin hiver

Spot préféré ?

La montagne et les alentours de chez moi.

Un lieu mythique ?  

L'Alaska pour photographier les orques.

Et la technique ?

Pas de technique particulière, je suis plutôt instinctive, tout dépend du sujet.

Des urgences ? 

Tout est urgence ! L'urgence pour moi est que l'Homme reprenne conscience qu'il doit tout à la nature et qu'il la respecte de nouveau ! Tous nos gestes, même de chaque jours, sont importants.

Des conseils ? 

Un minimum de technique, une bonne connaissance et surtout un grand respect de la faune et la flore. Préférer ne pas faire la photo plutôt que de déranger l'animal.

Une association à mettre en avant ?

Il y en a tellement qui sont importantes, mais je citerais HISA

Pour conclure ?

Continuer à aimer, admirer et protéger cette Terre qui nous accepte parmi elle.

DISTINCTIONS

 

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

oiseau, Afrique du Sud, manchot, Alpes, Bouquetin, Islande, Maroc

LIENS