Photographes animaliers

BALLESTA Laurent

Laurent Ballesta, né le 15 mai 1974 à Montpellier, est un biologiste naturaliste marin français, spécialiste mondial de la photographie sous-marine.

images-1

Tour à tour plongeur professionnel révolutionnant la durée de plongée en eaux profonde, conseiller technique sur l'émission Ushuaia Nature, créateur d'entreprise spécialisée dans la cartographie marine, réalisateur, il est en parallèle un photographe sous-marin reconnu, noatmment pour avoir ramené du canal du Mozambique les premières photographies du Cœlacanthe, le fameux poisson « fossile ».

Son exposition Planète Mers a été présentée sur les grilles du Sénat, preuve de son talent de photographe.

D’abord une évidence : je fais des photos parce que je suis plongeur et qu’une plongée est toujours trop courte. Sous l’eau, on ne peut qu’aller et revenir. Dès lors les photos deviennent un palliatif, elles prolongent ces trop brèves immersions.

Je fais aussi des photos pour ne pas être pris pour un conteur de fable. Ce que je vois me semble tellement extraordinaire, les photos prouvent que cet univers est bien réel.

Enfin je fais des photos parce que c’est un formidable antidépresseur. Il est parfois difficile de voir autre chose que ce flot d’hécatombes et de menaces qui touchent l’environnement marin… En tachant de sublimer la vie marine, je me prouve à moi-même, en le prouvant aux autres, que ce n’est pas trop tard, qu’il y a encore matière à s’émerveiller.

Tant mieux si ça marche parce qu’au-delà du plaisir je serais content si mon travail avait du sens… Après tout, on peut toujours rêver et une photo n’a jamais pollué un écosystème…

Ramener à la surface ce qui j’y voie de vie : mon travail photographique est d’ordre naturaliste : inventorier et illustrer la biodiversité. Mais quand la passion s’en mêle, on désire mettre en image plus que ce que l’on y voit : ce que l’on y ressent.

Bercé de cette lumière amoindrie et torturée, une lumière comme épuisée parce que donneuse de vie, je veux aussi mettre en image cette continuité qu’il y a entre la lumière qui tombe du ciel et cette vie qui monte vers la surface, l’une nourrissant l’autre. La lumière du ciel qui se transforme en vie océanique comme si l’un devait disparaître pour l’essor de l’autre.
En somme, tout simplement, montrer l’être vivant dans son écosystème.

D’octobre à fin décembre 2015, Laurent est parti avec son équipe en Antarctique toujours avec le soutien de Blancpain, en compagnie d’un autre photographe, Vincent Munier, dans le cadre d’un projet initié par le réalisateur Luc Jacquet (La marche de l’empereur) pour des explorations profondes inédites sous la banquise ... Au programme, un nouveau film de 90 min pour ARTE, un livre et une exposition « en temps réel » puisque les photographies étaient envoyées en France depuis la base Antarctique Française Dumont d’Urville au fur et à mesure que se déroulait l’expédition et exposées jour après jour à Paris pendant la COP21.

En juin 2016, il retourne pour la 3e année consécutive sur l'atoll de Fakarava pour photographier, filmer et étudier la chasse nocturne des requins gris de la passe sud. Au total plus de 200 heures de plongée de nuit cumulées pendant 45 jours d'expédition.

Retrouvez ici l'article qui lui est consacré sur le site de Sciences et Avenir, et ici sur le site de Télérama, ici sur Futura Sciences

Et ici ses réponses au questionnaire de Proust sur le site du Parisien

INTERVIEW

DISTINCTIONS

Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes 2000
Plongeur d'Or 2000
Prix Jorge Albuquerque 2000
Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes 2002
Plongeur d'Or 2002
Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes 2004
Plongeur d'Or 2004
Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes 2007
Plongeur d'Argent 2007
Boot Show de Düsseldorf 2013 (Salon de la Plongée en Allemagne)
Hans Hass Award 20137 pour le travail réalisé autour du coelacanthe8

Distinctions cinématographiques

Le septième Ciel des requins gris 2004
Palme de Bronze au 32e Festival Mondial de l’Image Sous-Marine d’Antibes 2005
Grand Prix du documentaire animalier au Golden Dolphin 2006 (Festival International de Moscou)
Deuxième prix au 10e Festival de Milan Il Mare a Milano 2006
Prix Spécial du Jury et le Grand Prix du Public au FIFO 2006 (Festival International du Film Documentaire Océanien)

Les larmes de crocodiles 2011
Palme de Bronze longs et moyens métrages au 39e Festival Mondial de l'Image Sous-Marine de Marseille 2012

Le Cœlacanthe, plongée vers nos origines 2013
Prix spécial du Jury pour le long métrage au 40e Festival Mondial de l'Image Sous-Marine de Marseille 2013
Prix Ancre d'Or pour le long métrage au 46e Festival International du film Maritime, d'Exploration et d'Environnement Toulon 2014

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Antarctique, Photographie sous-marine

LIENS

Instagram :