Photographes animaliers

LENOIR Yannick

Passionné de nature et d’images depuis des années, Yannick Lenoir a débuté la photographie en parcourant, avec un matériel simple, de multiples chemins à la découverte de son appareil, et de ses capacités à immortaliser les instants tels qu’il les ressentais.

« Passant de paysages urbains à des espaces complètement hors du temps, je me suis peu à peu exclusivement, ou presque, dédié à la photographie de nature. Ce côté sauvage, somptueux, parfois hostile, me donne toute l’inspiration nécessaire à la réalisation de mes clichés. J’essaie de faire de chaque photo que je réalise un hommage à la beauté brute et sauvage du monde. »

Aujourd’hui, son matériel a évolué de la même façon qu’a évolué son expérience professionnelle dans différents domaines photographiques.

Avec ces stages, Yannick met à votre service sa bonne humeur, sa grande pédagogie et surtout son plaisir de partager son métier, qui est avant tout une passion.

"Je pense que j'ai toujours été connecté à la nature, tout gamin déjà j'avais un goût pour l'exploration, l'observation,  J'ai grandi dans la banlieue Parisienne et bizarrement je pense que tout a commencé ici, j'avais une vie urbaine mais j'avais également une vie totalement nature, je restais toujours connecté, je me réjouissais de découvrir que la nature était là en ville ou à proximité.

La faune était omniprésente, un paradoxe vraiment fascinant. Issu d'une famille de photographe, je m'y suis pourtant mis sur le tard, mais c'est évident que ça m'a mis le pied à l'étrier.

Quand je suis arrivé dans les Alpes ça été la grosse révélation, je ne connaissais quasiment rien à ce milieu, c'était à la fois grandiose, nouveau et absolument fantastique, je pouvais mettre en œuvre tout ce que j'aimais faire, la nature c'était ici! Même si je faisais de la photo depuis de nombreuses années c'est là ou tout a réellement commencé!

Avec la photo animalière, je voulais mettre en évidence cette extraordinaire et fragile nature tout en la respectant au maximum. Depuis ce jour ma passion ne cesse de grandir et mon enrichissement personnel est en perpétuel évolution, la photo est devenue un outil efficace pour la sensibilisation à l'environnement mais également à l'art, à la culture, au patrimoine..."

Capture d’écran 2017-02-24 à 19.57.11

INTERVIEW

Quel cheminement personnel jusqu'à l'animal sauvage ?

J'ai toujours vécu non loin des animaux sauvages, même en ville, je prenais toujours le temps de les admirer, de les rechercher. Ça fait partie de ma vie.

Un maître à penser ?

Plutôt un animal, même si pour moi il reste un maître ( parmi tant d'autres) : Le chamois !

Plus qu'un emblème, c'est un sportif inégalé d'une grâce et d'une dextérité incroyable.

Si j'étais un animal sauvage ? 

Probablement un aigle royal, j'aimerai tant savoir comme il pense, le fait qu'il regarde le soleil de face sans que ça lui brûle les yeux est un super atout aussi:)

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Chaque rencontre me remplit d'émotions, je suis absolument fasciné par les espèces qui nous entourent des plus communes aux moins courantes, du végétal à l'animal, mais il est vrai que j'ai un énorme coup de cœur pour les grands voiliers, ils me captivent l'esprit et leur vol m'hypnotise.

Un animal disparu qui reviendrait ?

J'aimerais que toutes les espèces disparues reviennent et surtout j'aimerais qu'elles ne disparaissent plus...

Un animal fantastique qui existerait ?

Pour le fun ! Le chien de l'histoire sans fin, quand j'étais gamin j'étais fasciné par ce canidé volant.

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Une photo de Gypaète barbu, je l'apprécie beaucoup parce que j'ai vécu l'un des plus forts moments nature ma vie, un bonheur sans nom.
L'ambiance était étrange, un brouillard à couper au couteau, une fine bruine et quelques croassements de grands corbeaux! Je ne voyais pas grand chose et tous les sons étaient feutrés.

Tout d'un coup très proche de moi un Gypaète surgit sans un bruit, droit en face et terriblement près de moi, pour dire je me suis assis par peur qu'il ne me percute...c'était extraordinaire! J'ai entendu pour la première fois le bruit du vent dans ses ailes...

Quelques secondes après un autre oiseau est venu de la même façon... Ils m'ont survolé longtemps, presque 20 minutes ce qui reste vraiment exceptionnel, j'avais les yeux qui brillaient tellement je trouvais ça beau, une chance j'avais l'appareil, même si honnêtement je n'ai fais que très peu d'images, j'étais tellement envoûté par ce spectacle!

Jack s

Spot préféré ?

Je dirais la Réserve Naturelle Régionale, Tourbière des Saisies - Beaufortain - Val d'Arly • Parce que j'y suis très attaché mais aussi très investi.

Plutôt solitaire matinal pour profiter du moment ou accompagnateur de groupe pour partager ?

Je pense que le partage est important, voir indispensable, c'est pour ça que j'organise des stages de photographie que je qualifierais de responsable, en effet le respect de la nature passe bien avant l'image et j'essaye de sensibiliser au mieux mon public à sa protection.Une belle photo n'est valable que si elle est éthique.

Hors de ma période de stage je passe les ¾ de mon temps seul dans la Montagne, à l'aube ou au coucher du soleil, j'aime observer la vie sauvage, la contempler, la décrypter et si possible obtenir de beaux clichés.

Un lieu mythique ?  

Il y' en a partout, une vie ne me suffira pas pour tout découvrir... Et puis je vis au pays du Mont-blanc pour moi c'est déjà mythique:)

Des urgences ?

Oui l'éducation.

Des conseils ?

Renseignez vous sur l'espèce avant de la photographier, chaque animal n'est pas appréhendé de la même façon, limitez au maximum le dérangement, si vous ne savez pas comment faire, renseignez vous auprès de spécialistes ou d'organismes, la photo animalière doit être pratiquée de façon responsable.

Une association à mettre en avant ?

Asters pour la globalité de leur travail sur notre région.

Une suggestion pour aider à sensibiliser le grand-public ?

Mettre en place des événements autour de la nature avec des structures ou des organismes culturels avec différentes visions : artistique, scientifique, naturaliste afin que des personnes d'horizons et de cultures différentes se retrouvent sur un sujet commun en partageant leur point de vue.

Pour conclure ?

Un grand Merci à www.faunesauvage.fr pour m'avoir permis d'être sur leur site qui reste une référence et un énorme portail sur l'environnement.

 

DISTINCTIONS

J'ai eu la chance d'être publié dans plusieurs magazine de référence : National Geographic, Nat'images, Macro-photographie, Images Nature, le Monde de la photo

 

Photo
Août 2018 : 
Photo lauréate  au concours du 22 ème Festival International de la Photo Animalière et de Nature à Montier-en-Der

 

 


Photo

Novembre 2017  :
​Photo lauréate  au concours Tiragespro - Photo exposée lors du 21 ème Festival International de la Photo Animalière et de Nature à Montier-en-Der

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

» Enchantement d'hiver » Cette exposition regroupe des images de Montagne pendant la saison hivernale avec une touche personnelle de poésie, faune, macro, paysage

 

Photo

Hiver 2018/2019 :  Collaboration d'exposition photos et pédagogique en extérieure avec la Réserve Naturelle la Tourbière des saisies Beaufortain Val d'Arly .  Au Col des Saisies - Parking du col- 73620 Les Saisies.

Photo

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

oiseau, Gypaète, Bouquetin, Chamois

LIENS

Instagram :