Photographes animaliers

MIGNARD Dominique

1 mai 2015

Né en 1957, je suis attiré par les animaux depuis mon enfance et par la photographie depuis l’adolescence.

Mon premier contact avec la grande faune africaine remonte à 1999 lors d’un voyage très classique au Kenya. Mais c’est en 2002 à mon retour de Namibie que ma curiosité envers les mammifères africains s’est précisée.

Je ne me considère pas vraiment comme un photographe animalier. Ma démarche première n’est pas esthétique, mais plutôt documentaire. Que ce soit un petit rongeur ou un gorille de montagne, je suis toujours heureux d’observer une espèce inédite pour moi. En faire une photo correcte est un bonus.

Je ne boude cependant pas une belle scène dans une bonne lumière, mais tous les photographes savent qu’être « au bon moment au bon endroit » n’arrive pas tous les jours.

Depuis 2011, avec la création de mon site www.mammiferesafricains.org j’ai entamé une sorte de quête photographique des espèces et sous espèces de mammifères africains.

Capture d’écran 2015-05-01 à 20.00.01

 

Mon but étant de faire connaître au plus grand nombre cette faune sauvage souvent en danger par le partage de mes images, de mes observations, de mes lectures, de mes voyages et de mes visites. Cette communication étant prolongée sur Twitter par le compte @africanmamaf.

 

INTERVIEW

Un maître à penser ?

Pas vraiment de maître à penser, mais des gens que j’admire pour différentes raisons. Sebastiao Salgado, Nick Brandt, Pierre Rabhi, pour ne citer qu’eux.

Une œuvre marquante ?

« Le lion » de Joseph Kessel.

Si j'étais un animal sauvage ? 

Je serais un éléphant !

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

La rencontre des gorilles de montagne au Rwanda. Impressionnant, fascinant et merveilleux. Un moment inoubliable.

Un animal disparu qui reviendrait ?

Le quagga. Exterminé de l’Afrique Australe au 19ème siècle !

Capture d’écran 2015-05-01 à 20.08.19

Un animal fantastique qui existerait ?

Pégase en version zèbre !

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

La photo d’un chacal à chabraque en chasse dans le Kgalagadi au Botswana. Ce fut une chance de croiser la route de ce mammifère, débusquant, poursuivant et capturant un petit rongeur. La série est parue dans la version web du Dailymail.

26_DomMGD

Spot préféré ?

Le South Luangwa National Park en Zambie. Lieu magique, riche en faune et assez peu fréquenté.

Un lieu mythique ?  

Les forêts du Gabon, du Cameroun, de Centrafrique ou du Congo pour les éléphants de forêt, buffles nains, gorilles des plaines de l’Ouest et autres sitatungas.

Et la technique ?

Il est nécessaire d’en acquérir un minimum pour ensuite l’oublier et agir par reflex. (sans jeux de mots)

Des urgences ? 

Que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est rien sans la nature qui l’entoure. Poursuivre le pillage des ressources et des territoires au rythme actuel équivaut à un suicide collectif. On peux toujours rêver !

Des conseils ? 

Visiter des expos, des festivals, consulter des revues et des livres pour avoir des inspirations, des modèles à suivre. Mais surtout, pratiquer autant que possible, trouver sa voie et se faire plaisir.

Une association à mettre en avant ?

L’ONG AWELY qui œuvre efficacement dans la résolution des conflits hommes animaux en Afrique (mais pas que).

Pour conclure ?

Merci à Faune Sauvage de m’ouvrir ses pages et longue vie à ce site riche en informations pour tous les passionnés de nature et de vie sauvage.

CONCOURS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

2014 : « Mammifères d’Afrique » au Museum d’Histoire Naturelle de Blois du 8/11/14 au 08/03/15

2015 : « Images africaines » Du 3 au 24 Novembre à la Librairie « Passion Culture » à Orléans.

2016 : "Afrique Sauvage" du 5 au 22 janvier 2016 à la médiathèque de Fonsorbes - 31470

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Faune sauvage, photographe animalier

SITE WEB