Photographes animaliers

RAYDELET Patrice

Photographe animalier, auteur, conférencier, chargé de mission, accompagnateur de voyages naturalistes.

Patrice Raydelet, Jurassien, est passionné par les animaux sauvages. Auteur et photographe naturaliste, il est président du Pôle Grands Prédateurs Jura. Spécialiste du lynx, il aime également observer, comprendre et connaître les autres félins sauvages comme le chat forestier.

En ce qui concerne l’accompagnement de stages/séjours, je suis  accompagnateur de groupes depuis 2012 sous l’égide du Pôle Grands Prédateurs. Pour le moment, nos destinations sont les Abruzzes (ours, loup, cerf, renard, sanglier, aigle, chamois des Abruzzes...) et l’Andalousie (lynx pardelle, loutre, cerf, rapaces...)

 

INTERVIEW

Pourquoi l'animal sauvage ?

Pour le détachement vis-à-vis d’une société où il n’est plus possible de vivre sereinement.

Un maître à penser ? 

Plusieurs mais s’il ne faut qu’un seul nom, je dirai Darwin pour les profonds changements qu’ont apporté ses découvertes.

Une œuvre marquante ? 

Sans doute les ouvrages de Konrad Lorenz.

Si j'étais un animal sauvage ? 

Lynx, baleine ou éléphant.

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

Celle avec deux lynx, de nuit, dans une forêt du Jura. Magique !

Un animal disparu qui reviendrait ?

Le mammouth.

Un animal fantastique qui existerait ?

Celui qui mettrait fin à l’hégémonie humaine sur la planète ! Pas nécessairement en faisant disparaitre l’homme mais en lui rappelant qu’il est une espèce parmi les autres.

La photo ou la série à laquelle vous tenez particulièrement ?

Une rencontre fabuleuse avec le grand tétras dans le Massif jurassien franco-suisse.

Spot préféré ?

Le Jura….et les Abruzzes.

Un lieu mythique ?  

Il y en a beaucoup ! Peut-être la baie de Vancouver pour les orques…

Et la technique ?

Il en faut nécessairement mais pour moi, elle reste toujours secondaire. Ce qui prime étant la rencontre avec l’animal.

Des urgences ? 

La sauvegarde des écosystèmes garantissant la présence d’une diversité biologique importante.

Des conseils ?

Toujours avoir à l’esprit que l’on est un intrus dans le monde animal. Plus ou moins bien accepté selon les cas donc le dérangement doit être réduit au strict minimum. Et ne pas insister pour faire une photo s’il y a un risque pour l’animal 

Une association à mettre en avant ?

Le Pôle Grands Prédateurs qui s’implique depuis 8 ans dans de nombreuses actions visant à accompagner le retour des grands prédateurs, lynx et loup, dans le Massif jurassien. Entre autres choses…

Pour conclure ?

La photographie animalière, qui s’est considérablement développée ces dernières années, doit être un levier important afin de contribuer à informer et à faire prendre conscience de la nécessité d’un changement du comportement humain vis-à-vis de la planète et des autres espèces.

DISTINCTIONS

Bibliographie :

  • Lynx, l’histoire du plus mystérieux des félins, son retour dans le Jura (Aréopage - 1999)
  • Les contes de P’tit lynx (Aréopage - 2003)
  • Lynx (Aréopage - 2003)
  • Sheena, une vie de lynx (Aréopage - 2004)
  • Plaidoyer pour les animaux (Cheyma Editions – 2007)
  • Instants félins (Cheyma Editions – 2009)
  • Tourou : Les mystères de la vie animale Tome 1 (Cheyma Editions/Cêtre – 2010)

Contributions à d’autres ouvrages (textes et/ou photographies) :

- Le Val de Villé, à la découverte des milieux naturel (Société d’histoire du Val de Villé – Communauté de communes du canton de Villé – 2004)

- « Ours, lynx, loup : une protection contre nature ? » (Editions Milan - 2009)

- Les héros de la biodiversité (Allain Bougrain Dubourg – Editions Ouest France – 2010 – Portrait)

- Protection des troupeaux contre la prédation (Coédition Cerpam-Cardère – 2012)

- 100 animaux des montagnes (Delachaux et Niestlé – 2014)

- Le secret de la forêt (Sépia – 2014)

- Le grand livre du tétras (GTJ – 2014)

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

loup, Renard, Lynx, Chat forestier, Prédateur

LIENS