Nicolas Hulot veut renforcer la lutte contre le braconnage des ortolans

64

Officiellement interdite, la chasse à l’ortolan, ce petit passereau prisé par certains gastronomes, risque de reprendre avec la fin de l’été.

C’est une tradition qui a la vie dure. Officiellement interdite, la chasse à l’ortolan, ce petit passereau prisé par certains gastronomes, risque de reprendre avec la fin de l’été. Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, a demandé mardi 8 août au préfet des Landes de « renforcer la lutte contre le braconnage du Bruant ortolan », afin d’« enrayer sa disparition ».

L’ortolan est un oiseau migrateur protégé par le code de l’environnement et classé comme espèce en danger sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la conservation de la nature. Sa chasse est illégale dans l’Union européenne. Il fait cependant l’objet d’une chasse traditionnelle et controversée dans le Sud-Ouest, où une certaine tolérance a longtemps été observée…

En savoir plus sur Le Monde : ici