Le WWF présente une web-série sur le tigre au Bhoutan

Emmanuel Rondeau, photographe, et Dorji Duba, garde forestier, discutent de l'installation des pièges photographiques (camera trap).<br />© Emmanuel Rondeau / WWF-UKÀ l’occasion de la Journée mondiale du tigre (29 juillet 2017), le WWF a réalisé une web-série sur le tigre au Bhoutan. Pour tenter de filmer l’un des 100 derniers tigres vivant à l’état sauvage dans ce pays, le photojournaliste et réalisateur Emmanuel Rondeau a installé plusieurs caméras-pièges. Premier épisode à découvrir demain sur YouTube et Facebook !
 

Les populations de tigres vivant à l’état sauvage ont diminué de 95 % depuis le début du 20e siècle en raison du braconnage, de la perte d’habitat, des conflits avec l’homme et du changement climatique. Au Bhoutan, ils ne sont plus que 100. Pour se déplacer, se nourrir et se reproduire, ces félins en voie de disparition utilisent les « corridors » écologiques, couloirs de terre qui relient les aires protégées entre elles.
 
C’est dans l’un de ces corridors et pour mener à bien la mission confiée par le WWF, qu’Emmanuel Rondeau a placé huit caméras-pièges à 3 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pendant trois mois d’expédition, malgré des conditions météorologiques difficiles, Emmanuel et son équipe ont escaladé plus de 6 000 mètres de route à travers la jungle.
 
Les caméras ont capturé des images d’une grande variété d’espèces comme l’ours de l’Himalaya, le panda roux, le muntjac (petit cervidé), l’ithagine ensanglantée (faisan), le takin (chamois), le serow de l’Himalaya (chèvre) et le chat marbré. La richesse des images réalisées démontre la nécessité de protéger les corridors écologiques, qui sont essentiels à la survie de nombreuses espèces.
 
Malgré tous ses efforts, Emmanuel sera-t-il parvenu à filmer un tigre ?

Pour ne rater aucun épisode, ni aucun bonus, abonnez-vous !

 

 

Quelques chiffres sur le tigre

  • On estime à 3 900 le nombre de tigres vivant à l’état sauvage.
  • Depuis le début du 20e siècle, leurs populations ont diminué de plus de 95 % dans le monde. La perte d’habitat et le braconnage constituent les principales causes de ce déclin.
  • 90 % de toutes les saisies de tigres entre 2000 et 2012 se sont produites à 50 km de zones protégées.
  • Au cours des 150 dernières années, la zone d’habitat des tigres a diminué de près de 95 %.
  • Les tigres occupent seulement 7 % de leur aire de répartition originelle.

Doubler le nombre de tigres d’ici 2022 : focus sur le projet Tx2
 
En 2010, le WWF avec 13 pays dits «pays du tigre » se sont engagés à doubler le nombre de tigres vivant à l’état sauvage d’ici 2022 : c’est l’objectif du programme Tx2. En 2016, ce programme a permis de souligner une augmentation des effectifs de tigres passant de 3 200 à environ 3 900 individus.
 
Pour en savoir plus : wwf.fr/tigre