Articles de magazine

Terre Sauvage n°411, avril 2023

Au sommaire du N°411 de Terre Sauvage :

  • DOSSIER PANTANAL - Découverte : Au rythme de l'eau.Situé au centre de l’Amérique du Sud, le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète. La vie foisonnante y bat au rythme de deux saisons, l’une humide et l’autre sèche. Mais les changements climatiques et certains aménagements dérèglent le fonctionnement de cet écosystème unique au monde où l’eau est souveraine.
  • DOSSIER PANTANAL - Force du vivant : Caïman yacaré. C’est l’un des animaux emblématiques du Pantanal, qui abriterait plusieurs millions de caïmans. Si ce grand reptile figure parmi les prédateurs, il lui arrive aussi d’être une proie.
  • PEUPLES ET NATURE - Tsaatans : Au coeur de la taïga. Dans la taïga mongole vivent les Tsaatans, un peuple nomade et éleveur de rennes, dont le quotidien est régi par la nature. Ils perpétuent un mode de vie ancestral, aujourd’hui menacé par la modernité et le réchauffement climatique.
  • PORTRAIT... de Marc-André Selosse : Au service de la vie. Marc-André Selosse défend les droits légitimes des citoyens à comprendre le fonctionnement du monde naturel dont ils dépendent au quotidien. Ce microbiologiste, enseignant-chercheur au Muséum national d’histoire naturelle, réalise un travail colossal de salut public.
  • CONSERVATION : Le retour du lynx ibérique. Dans les paysages méditerranéens de la péninsule ibérique rôde le lynx pardelle. Sauvé de l’extinction, le félin, de retour en nombre, symbolise une Europe en voie de réensauvagement. Le photographe Frédéric Larrey est parti enquêter sur ce phénomène et questionner la perception des hommes qui doivent partager le territoire avec le prédateur.
  • VOYAGE... en Namibie : Le Damaraland, brut de bush. Dans ce territoire du nord-ouest de la Namibie, il est possible de s’extirper du quatre-quatre et d’aller tâter du pied le vieux cuir du continent. Rencontres animales assurées (avec le rare rhinocéros noir!) pour qui se montre patient.
  • ARRÊT SUR IMAGES : Attention aux clowns ! Surnommé clown de mer à cause de son bec coloré et de sa face blanche, le macareux moine ne plaisante pas en période de reproduction. Entre mâles rivaux, la bagarre n’est pas rare, comme en a été témoin le photographe Patrick Delieutraz à l’île d’Hornøya, en Norvège.
  • FORCE DU VIVANT : Mais quel blaireau ! Reconnaissable à sa tête blanche barrée de noir, le blaireau a de faux-airs de petit ours, avec ses pattes robustes et sa silhouett e massive. Animal discret, il sort de son terrier au crépuscule pour aller quérir sa nourriture, mais aussi jouer et se toiletter. Rencontre avec un discret.
  • PORTFOLIO : Lumières en cascades... par Elodie Imbert. Élodie Imbert, photographe adepte de la contemplation, a sillonné l’an passé les massifs montagneux français pour immortaliser les grandes chutes d’eau. La lauréate de la Bourse Iris-Terre Sauvage 2021 donne ainsi à voir la puissance de la nature, avec ces cascades qui recèlent la vie et rythment le paysage. Mais aussi sa fragilité, puisque son travail s’est confronté à un contexte de sécheresse inédite.
  • CARNET DE SAISON : La nature en avril. Le printemps est installé et la nature se peint de tous les tons. Auvert brillant des jeunes pousses, aux multiples couleurs des fleurs des bois, le ciel ajoute, certains jours, des touches d’un bleu pur.
  • SUIVEZ LE GUIDE : Précieuses abeilles sauvages. Si tout le monde connaît l’abeille domestique, ses cousines sauvages, elles, sont moins célèbres… Elles jouent pourtant un rôle essentiel dans la nature. Actifs dès les premiersjours du printemps, ces insectes nombreux sont faciles à observer et à attirer.

Nom :

Terre Sauvage

Numéro :

Date de parution :

411
2023-03-30

Commander le magazine

EN LIEN AVEC LE SUJET

caïman, Lynx pardelle, Pantanal, Blaireau

SITE WEB