CHARBONNIER Laurent

    1798

    Spécialiste reconnu du film animalier, Laurent CHARBONNIER, 58 ans, exerce ce métier depuis plus de 30 ans.

    Solognot de lignée et de naissance, mère institutrice, il a toujours « vécu près de la nature. »

    Etudes vite arrêtées, CAP de photographe en poche, il commence par cette discipline, en travaillant des classiques : portrait, studio, nature morte, photo industrielle, etc.

    Mais la photo lui semble trop instantanée, trop unitaire alors il se tourne vers le cinéma : tourner un plan, penser au suivant, à l’insertion de tous les plans dans le montage, penser histoire, scénario, puis envisager une bande son, une musique, un commentaire : toute la complexité et la richesse d’un film !

    Après l’armée comme photographe dans l’aéronavale, un ami photographe lui prête une caméra Beaulieu 16mm et c’est parti!

    A 20 ans, il se met à tourner : sans moyens, ni producteur, ni diffuseur … Il réalise son premier film  « La plaine aux busards « que Marlyse de la Grange lui achète pour son émission Les animaux du Monde en 1981, émission qu’il regardait depuis l’âge de 12 ans et qui, dit-il a forgé sa vocation, plutôt qu’un métier, tant sa vie a suivi la voie naturelle de ses premières passions d’adolescent.

    imgres

    Busard cendré/LPO

    En tant que Solognot, il a arpenté les forêts de son pays natal, Chambord en particulier, et y a réalisé de nombreux documentaires sur le massif dont le célèbre Tant qu’il y aura des cerfs, première monographie consacrée au roi de la forêt (1984), sans négliger des territoires plus lointains – Camargue, Brenne, Europe, Afrique…. –  pour y rencontrer ours, loups et autre avifaune et mammifères.

    LCP FLAMANTS ROSES

    Producteur (il crée sa société de production LCP en 1988), réalisateur ou chef opérateur, Laurent CHARBONNIER a réalisé et participé à plus de 80 longs métrages et documentaires animaliers, et institutionnels comme :
    Les enfants du marais de Jean Becker,
    L’enfant des neiges, Le dernier trappeur, Loup, Belle et Sébastien de Nicolas Vanier,
    Les animaux amoureux (2007);
    Le peuple Migrateur, Océan,  Les saisons (sortie décembre 2015) de Jacques Perrin
    La clé des champs de Marie Perenou et Claude Nuridsani.
    Voir le documentaire réalisé pour Arte,  « Tendresses animales, un jour dans la forêt » : ici
    Il a reçu de nombreuses récompenses ainsi qu’une nomination aux Césars pour son film Les Animaux amoureux (2007, voir extrait : ici).
    LCP REPERAGE SOLOGNE
     Nous l’avons rencontré entre deux tournages durant l’été 2015.
    PARTAGER
    Article précédentPERRIN Jacques
    Article suivantVIENNE Gérard