Signez une pétition

Pour l’interdiction TOTALE du commerce de l’ivoire !

Un éléphant d’Afrique est tué toutes les 15 minutes par des braconniers. 29 pays africains proposent une action globale pour renforcer leur protection. Mais l’UE refuse une interdiction totale du commerce de l’ivoire, qui serait indispensable à la survie de l’espèce. Disons à l’UE de ne pas se rendre complice des braconniers !

Les savanes et forêts d’Afrique sans éléphants : cela pourrait devenir réalité dans 10 ans si le braconnage suit son rythme actuel.

Pour empêcher cet horrible scénario, 29 états africains travaillent ensemble à une interdiction totale et globale du commerce de l’ivoire. Cette mesure, perçue comme la seule capable d’enrayer le braconnage, est soutenue par les les États-unis et la Chine, les plus grands importateurs d’ivoire.

Mais pas l’Union européenne. Non seulement l’UE refuse l’interdiction totale du commerce de l’ivoire mais elle va demander que l’Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe et la Namibie puisse « gérer durablement » leurs populations d’éléphants lors de la prochaine conférence de la CITES sur le commerce des espèces menacées.

Les écologistes du monde entier sont consternés ! Le comportement de l’UE sonnera « certainement le début de l’extermination des éléphants d’Afrique » prophétise le directeur de l’agence de la faune en Ouganda Andrew Seguya.

Un éléphant est tué toutes les 15 minutes par les braconniers…

malgré la large interdiction du commerce international de l’ivoire en vigueur depuis 1989. Les lois actuelles doivent être renforcées de toute urgence : l’interdiction ne doit plus tolérer d’exceptions et toucher tous les pays. Mais pour le Commissaire européen à l'environnement Karmenu Vella, une interdiction globale va à l’encontre des « critères scientifiques » de classement de la CITES.

L’expérience montre pourtant, comme en 1999 et 2008, que le braconnage explose littéralement dès qu’un seul pays autorise même brièvement la vente d’ivoire. Les criminels dopent le marché légal en l’inondant d’ivoire illégal. Et tuent tous les éléphants qu’ils trouvent.

L’UE n’a pas le droit de se rendre complice des braconniers ! Obtenons l’interdiction totale du commerce de l’ivoire.

EN LIEN AVEC LE SUJET

Faune sauvage, ivoire

SITE WEB