Artistes animaliers

Disparition d’Alexis NOUAILHAT

C'est avec tristesse que nous apprenons via le site de la LPO la disparition d'Alexis, aquarelliste de talent. 

Il avait été l'un des premiers, en 2014, à accepter de figurer dans la galerie des artistes animaliers de notre site, et nous prenions depuis un grand plaisir à découvrir ses nouvelles illustrations ou ses derniers carnets de voyage.

Voici comment Guilhem Lesaffre, Administrateur de la LPO France, le décrivait :

« Alexis a un secret. Dans ses veines coule un liquide particulier. Cet élixir de vie est fait de la sève des plantes de la montagne, du sang des bouquetins ou de celui des aigles, de l’eau claire des torrents déchirée par les roches… C’est sans doute cela qui lui donne la faculté de comprendre les bêtes, de les comprendre si bien qu’il peut en saisir les moindres humeurs. Et si les animaux des sommets ont sa préférence, lui qui arpente les chemins alpins d’un mollet nerveux et d’un pied sûr, ceux des autres milieux ne sont pas négligés pour autant. Tous sont pour lui une intarissable source d’émerveillement et d’admiration.

Mais cela resterait une satisfaction personnelle, voire égoïste, si son talent ne lui permettait de traduire sa compréhension intime du monde sauvage à travers ses aquarelles. Son coup de pinceau est à ce point abouti que chacun le reconnaît aussitôt, signe du succès mérité. C’est en tout cas un remède contre la morosité. Avec Alexis, les hermines sourient, les souris s’esclaffent, les chouettes rigolent et les chamois ont la banane ! Et que l’on ne s’y trompe pas. Cette représentation optimiste de la nature ne cède rien à la vérité du terrain. 

C’est décidément une belle leçon de zoologie que nous offre Alexis en démontrant par la même occasion que la pédagogie et l’humour « sont deux mots qui vont très bien ensemble ». 

Toutes nos condoléances à ses proches.

 

En 1987, après 3 années d’école d’illustration, Alexis obtient un diplôme d’illustrateur.

Deux années de service civil à la FRAPNA (Fédération Rhône Alpes de Protection de la nature), vont lui permettre de travailler avec les Réserves Naturelles, les Parcs Nationaux et Régionaux, les Muséums d’Histoire Naturelle et toutes les structures « d’éducation à l’environnement ».

Infatigable voyageur, il traverse l’Afrique, Madagascar, le Yémen, l’Amérique du Sud - dont une expédition de 2 mois en Patagonie -, le Canada, jusqu’à l’Arctique en kayak de mer, l’Inde, le Népal (camp de base de l’Everest, tour du Dhaulagiri, sanctuaire de l'Annapurna) l’Australie, la Tasmanie, les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), la Terre Adélie, en Antarctique, pour une mission de l’Institut Français pour la Recherche et la Technologie Polaire (IFRTP), sans oublier l’Europe, qu'il a sillonnée de Mallorque au Spitzberg et des Shetlands au Kurdistan.

Ses aquarelles sont exposées dans plusieurs salons, en France et à l’étranger. Un mot clé pour Alexis : la Diversité, biologique, bien sûr, mais aussi humaine, avec les différentes cultures qu’il rencontre lors des voyages « hors des sentiers battus ». Diversité que l’on retrouve dans son travail, passant avec aisance du style humoristique, lorsqu’il s’agit par exemple de réhabiliter des animaux qui inspirent la crainte, à un style très réaliste pour illustrer des ouvrages scientifiques.

Il illustre pour des éditeurs comme Glénat, Milan, Gallimard… et des revues comme Wapiti, Insecte, La Salamandre… et 400 modèles de cartes postales sur la nature, à compte d’auteur.

A partir des milliers d’aquarelles réalisées sur le terrain, Alexis réalise une collection de carnets de voyages sur les massifs de l’arc alpin de la Méditerranée à la Slovénie, dans l’ordre de parution : Ecrins, Vercors, Dévoluy, Chartreuse, Belledonne, Queyras, Ubaye, et en cours : Mont Blanc, Aravis, Mercantour, Drôme, Vanoise, Piémont, Chablais, Valais, Oberland, Tessin, Dolomites, Tyrol… et bien sûr les carnets de voyage à l’étranger : Chypre, Népal, Maroc, Patagonie… aux Editions du Fournel : www.editions-fournel.fr

Alexis expose son travail d’explorateur naturaliste toute l’année, dans son atelier à Saint Bonnet en Champsaur dans les Hautes Alpes, au pied du parc National des Ecrins; un immense terrain d’aventures !

(Texte festival de Montier en Der)

 

INTERVIEW

Un maître à penser ? Robert Hainard

Une œuvre marquante ? Guernica

Si j'étais un animal sauvage ? Un gypaète

Un animal disparu qui reviendrait ? Le grand pingouin

Un animal fantastique qui existerait ? La sirène

L'oeuvre à laquelle vous tenez particulièrement ?

chouettes2

Spot préféré ? La montagne

Un lieu mythique ? Le Kamtchatka

Des urgences ? Ralentir...

Des conseils ? Se faire plaisir

Une association de protection à mettre en avant ? Toutes !

Pour conclure ? Merci de contribuer à tisser ces liens

DISTINCTIONS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

semaine

LIENS

Facebook :

Instagram :