Essais

« Le phoque de Flaubert », « histoire culturelle » des animaux d’agrément

J’ai pensé utile de vous annoncer la parution de mon livre Le phoque de Flaubert aux Presses universitaires de Rennes. Il s’agit d’un essai qui, je pense, peut correspondre à vos centres d’intérêt. Mon récit voudrait dessiner une « histoire culturelle » des animaux d’agrément, en l’occurrence des phoques de foire : savants ou parlants, également objets de science et de littérature.

Longtemps, Gustave Flaubert a rêvé d’être un phoque se prélassant au soleil de la banquise. En même temps, il s’identifiait à un « poisson » savant rencontré à Rennes dans une baraque foraine, en juillet 1847, au terme de son voyage en Bretagne. Comme deux frères, l’écrivain et le pinnipède partageaient la même nostalgie d’une vie sauvage antérieure ; tous deux souffraient que la société les réduise au rôle de pitre.

J’ai enquêté sur le phoque de Rennes dont la figure empêtrée clôt magnifiquement le récit Par les champs et par les grèves. J’ai retrouvé son identité, son itinéraire, son propriétaire, ses prouesses. Découvert la « phocomanie » qui s’était emparée des Français à la fin de la monarchie de Juillet. Réexaminé le récit du voyage breton de Flaubert à la lumière de l’animalité, de l’amour des bêtes et du désir saltimbanque.

Gustave, dont on célèbre aujourd’hui le bicentenaire, clamait son « envie de devenir phoque ». Il finit par ressembler à cet animal étrange et ambigu. Semblable à cette créature qui devint au milieu du XIXe siècle un objet de ferveur populaire et d’étude scientifique. Ainsi qu’une figure littéraire inscrite dans les œuvres d’Eugène Sue, Gérard de Nerval, Jules Vallès et Jules Michelet, avant de disparaître à la fin du Second Empire.

Le périple champêtre de Flaubert fut aussi le lieu d’une rencontre amicale avec la foule enchantée des animaux vivant dans leur milieu naturel. Par les champs et par les grèves nous offre ainsi un tendre bestiaire, voire un plaidoyer « animaliste ». Celui d’un jeune homme de vingt-cinq ans qui se rêve en animal. Pourquoi pas en phoque.

Cordialement,

Georges Guitton.               georges.guitton@gmail.com

L'auteur : Sarthois d’origine, Georges Guitton vit près de Rennes. Il fut journaliste au Maine-Libre (Le Mans) puis à Ouest-France durant trente ans (Fougères, Quimper, Angers et Rennes). Rédacteur en chef du bimensuel Place Publique Rennes de 2011 à 2013, il est l’auteur en 2016 de Rennes, de Céline à Kundera paru aux Presses universitaires de Rennes. En préparation, Rennes, de Chateaubriand au Père Ubu.

Editions Presses Universitaires de Rennes, coll. "Essais"

Code EAN

9782753582699

Editeur

Date de parution

Tranche d'âge

2021-11-11

Nombre de pages

Collection

298

EN LIEN AVEC LE SUJET

accueil livre, phoque