Catégories

“Le sens de la merveille” de Rachel Carson, n°22 de la collection Biophilia

Les lecteurs français connaissent avant tout Rachel Carson (1907-1964) par son livre prémonitoire Printemps silencieux (1962), le plus célèbre avec La mer autour de nous. Ce livre influença autant l’histoire du mouvement écologiste que celle du journalisme, en permettant pour la première fois à la réflexion écologique de toucher le grand public et de peser sur les décisions politiques. Il provoqua l’interdiction du DDT, pesticide particulièrement redoutable.

Cette écologiste visionnaire inventa aussi l’idée, maintenant établie, d’« équilibre naturel » en montrant que toutes les formes de vie terrestre sont reliées entre elles dans une vaste chaîne, celle de la vie, cet entrelacement étant mis à mal par un engrenage de destructions causées par l’homme (pesticides, déchets atomiques, élimination des zones « sauvages » notamment).

Ce qui confère aux livres de Carson cette grâce et cette qualité, c’est la fusion entre un esprit créatif, doué d’imagination et de perspicacité, et un esprit scientifique, passionné par les faits. Elle possède une aptitude particulière, celle de mélanger sa connaissance scientifique à sa conscience poétique et spirituelle, qui nous permet de percevoir ainsi le vrai sens du monde. Carson a toujours cherché à s’adresser aux profanes et pas seulement aux scientifiques. Pour elle la littérature est simplement l’expression de la vérité. L’une des missions de l’écrivain est de décrire le monde qui nous entoure en le rendant accessible à un homme ordinaire.

Nous proposons ici un ensemble de textes, ceux qui nous ont paru les plus représentatifs et où l’on retrouve tout ce qui fait la force de Rachel Carson, son humanité, sa vision du monde, son engagement constant, sa rigueur, et sa façon unique de poser les questions qui importent.

Pour sauver ces animaux, ces plantes, ces sites, cette planète dont l’homme est à la fois « le témoin et le bourreau », il faut inculquer aux enfants ce sens de la merveille et cet esprit d’enfance, source permanente de joie, en les mettant au contact avec le vivant. En prêtant attention au monde et aux merveilles qui nous entourent, peut-être aurons-nous moins de goût pour la destruction ?

Traduit de l’anglais (USA) par Bertrand Fillaudeau

BIOPHILIA

• Collection créée par Fabienne Raphoz.
Cette collection a pour vocation de mettre le vivant au cœur d’éclairages ou de rêveries transdisciplinaires : éthologues, philosophes, zoologues, ethnologues, systématiciens, folkloristes, naturalistes, explorateurs, illustrateurs pourront s’y rencontrer dans le buisson foisonnant des espèces dont le devenir concerne la nôtre.

«Il faudrait plutôt poser au départ une sorte d’humilité principielle : l’homme, commençant par respecter toutes les formes de vie en dehors de la sienne, se mettrait à l’abri du risque de ne pas respecter toutes les formes de vie au sein de l’humanité même.»
Claude Lévi-Strauss

Dernières parutions dans la collection

Jean-Michel Mazin | Ballades dinosauriennes

John Alec Baker | Le Pèlerin

Pierre Vinclair | La Sauvagerie

Florence Robert | Bergère des collines

Bernd Heinrich | En été

Bernd Heinrich | Survivre à l’hiver

John Muir | Célébrations de la nature

Code EAN

9782714312556

Editeur

Date de parution

Tranche d'âge

2021-03-11

Nombre de pages

Collection

176

EN LIEN AVEC LE SUJET

SITE WEB