Livres naturalistes

“Ovibos: Le survivant de l’arctique” : dialogue posthume avec Robert Gessain

Rémy Marion entreprend, dans ce livre consacré au bœuf musqué, un dialogue posthume avec Robert Gessain - « La grande aventure des hommes et des bœufs musqués » -, compagnon de route de Paul-Émile Victor. À plus de cinquante ans d’intervalle, ils ont l’un comme l’autre exploré les toundras du Haut-Arctique dont cet animal aux allures préhistoriques est l’emblème. L’anthropologue Robert Gessain a longuement enquêté sur les relations intimes qui liaient les Inuits à Ovibos sans lequel ils n’auraient pu apprivoiser les rigueurs de ces contrées extrêmes.

Rémy Marion se lance à son tour sur les traces de cet animal étonnant et inclassable. Ses adaptations physiologiques, anatomiques et comportementales lui permettent de vivre à l’aise là où pratiquement aucun autre grand mammifère herbivore ne tiendrait. Le bœuf musqué parviendra-t-il à surmonter les temps obscurs qui s’annoncent, où le réchauffement climatique ouvre des perspectives alléchantes aux hommes qui ne voient l’Arctique que comme une immense réserve de pétrole et de terres rares ? Pour l’instant, les chocs des mâles en rut résonnent encore dans la toundra que les saules arctiques illuminent chaque automne d’un rouge flamboyant comme la couverture de ce livre.

Préface de Vinent Munier

Extrait chapitre 1

Dans le paysage de la toundra*, en été comme en hiver, le bœuf musqué est comme un bloc erratique déposé par un glacier : il se distingue de loin, il tranche sur la monotonie du paysage. Une masse rectangulaire qui se découpe sur la crête, marchant d’un pas lent. Une masse couchée ruminant calmement aux côtés de ses congénères. Comme la roche, il est un jalon de l’éter- nité dans l’immensité, une borne mouvante dans un paysage figé. Ovibos a suivi le retrait des calottes gla- ciaires, toujours plus au nord. Il était là bien avant les hommes. Les premiers à l’avoir côtoyé et chassé, il y a 400 000 ans, devaient avoir leurs mots pour le décrire. Les premiers habitants de l’Arctique, qui l’ont pour- suivi sur des milliers de kilomètres, se sont transmis des récits à son sujet, des légendes et des poèmes pour le raconter. Ce sont les textes de Robert Gessain, extraits de son livre Ovibos, qui parleront de cette épopée mil- lénaire au chapitre 5 (p. 84). Commençons par les pre- mières descriptions des Occidentaux, pour planter le sujet dans son décor et mieux saisir Ovibos dans son originalité.

SOMMAIRE

Préface, par Vincent Munier

CHAPITRE 1. : OVIBOS, QUI ES-TU ?

CHAPITRE 2 : OVIBOS, D’OÙ VIENS-TU ?

CHAPITRE 3 : OVIBOS, OÙ VIS-TU ?

CHAPITRE 4 : OVIBOS, COMMENT VIS-TU ?

CHAPITRE 5 : LA GRANDE AVENTURE DES HOMMES ET DES BŒUFS MUSQUÉS (ROBERT GESSAIN)

CHAPITRE 6 : OVIBOS À L’ANTHROPOCÈNE

EN GUISE DE CONCLUSION – P. 224

Notes –

ANNEXES

La Compagnie de la baie d’Hudson : le castor, le roi et le chapelier fou

Rennes et caribous

Réflexions sur la ferme d’élevage des bœufs musqués de Vieux-Chimo (Nouveau-Québec) (Rapport de Robert Gessain)

Lettre de Théodore Monod à Robert Gessain

Glossaire, localités et explorateurs –  Bibliographie – Remerciements

 

 

Code EAN

9782330132583

Editeur

Date de parution

Tranche d'âge

2020-10-07

Nombre de pages

Collection

208

EN LIEN AVEC LE SUJET

boeuf musqué

SITE WEB