Photographes animaliers

ART Annabelle

J’ai reçu mon premier appareil photos à l’âge de 11 ans. C’est à partir de ce moment que la photographie a naturellement pris une place dans ma vie.

Enfant je rêvais d’Afrique, de ses grands espaces, des lions, des éléphants, de toutes les espèces animales qui peuplent la savane. C’est bien des des années plus tard, en 2006, dans le cadre de mon travail, que je suis allée à sa rencontre. J’ai alors pu découvrir ses paysages majestueux et plus particulièrement ceux de Tanzanie où j’ai eu le privilège de vivre pendant quatre ans.

Photographier c’est écrire, dessiner avec la lumière et c’est aussi pour moi une manière de retranscrire des atmosphères et des émotions parfois invisibles à l’oeil nu.

Les 30 dernières années, j’ai vécu dans différentes parties du monde : Amérique du Nord, Moyen-Orient. Europe du Nord, Afrique de l’Est et Afrique du Nord. De toutes ces vies passées à l’étranger, j’ai compris que tout se regarde, tout s’observe, car avec la bienveillance de notre regard, tout se révèle à nous, pour nous.

Aujourd’hui, malgré sa grande résistance et sa puissante résilience, cette extraordinaire nature souffre grandement de l’impact des hommes. Je vois que tout peut s’arrêter très vite, trop vite. De nombreuses espèces animales ont complètement disparues ou sont sur le point de disparaître en raison de la réduction de leurs territoires, des dérèglements climatiques et du braconnage dont elles sont victimes.

C’est pourquoi, afin que nous puissions tous continuer à nous émerveiller de la beauté de notre planète, à contempler ses océans, à admirer la faune et la flore qui nous entourent, à rêver de cette Afrique si belle mais si fragile que j’ai décidé de rendre hommage à la nature à travers une photographie engagée en faveur de la protection de l’environnement en reversant 25 % des ventes des tirages à des fondations qui travaillent en faveur de la protection de la faune. L’intégralité des bénéfices du livre-portfolio « Rencontres en terre africaine » dont la sortie est prévue en mars 2020 est destinée à ces fondations.

 

Entretien avec...

Votre rapport avec la faune

Quel parcours jusqu'à l'animal sauvage et la photographie ?

Depuis mon enfance, j’ai toujours rêvé de l’Afrique et de ses animaux sauvages. La photographie est devenue une évidence en Afrique.

Un maître à penser ?

Jane Goodall pour son engagement et son courage. Partir seule à 26 ans observer les chimpanzés dans une région reculée de Tanzanie à plus de 1 000 km de Dar Es Salaam et de plus en 1960, il fallait le faire !

Une œuvre marquante ?

Je dirais la découverte des photos de Nick Brandt à la fin des années 2000 alors que je vivais en Tanzanie. C’est lui qui m’a donné envie de faire un livre de photos sur la faune (même s’il aura fallu attendre très longtemps avant que ce projet se concrétise !)

Une belle rencontre / émotion avec la faune 

De très belles rencontres avec les éléphants lors de mon dernier séjour en Tanzanie en août 2019 en particulier quand un troupeau qui traversait le lit d’une rivière asséchée a changé de direction pour venir à notre rencontre, comme pour nous saluer. Un moment magique, hors du temps.

Si j'étais un animal sauvage ? 

Je serais un éléphant. 

Un animal disparu qui reviendrait ?

Le rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest

Un animal fantastique qui existerait ?

Je passe. Il y a tellement d’espèces merveilleuses qui existent déjà.

Photographie animalière

Votre photo à laquelle vous tenez particulièrement ?

« Portrait of a Queen » prise très tôt aux premières lueurs du jour, avant le lever du soleil.

La photo animalière d’un confrère que vous auriez aimé prendre ?

« It’s raining cats and lions » de Kyriakos Kaziras

Et la technique : frein ou atout ?

Un atout, même si la photographie ne saurait se résumer à la technique.

Votre « terrain de jeu » préféré ?

La savane africaine

Le voyage à faire absolument avant que le rideau de l’obturateur ne se ferme définitivement ?

L'Okavango au Botswana.

Des conseils ?

Travailler sa technique mais surtout transmettre de l’émotion à travers ses photos et croire en ses projets.

Biodiversité

Des urgences ?

La protection des espèces sauvages est la raison pour laquelle j’ai décidé de devenir photographe.

Il est plus qu’urgent de se mobiliser pour les espèces sauvages qui jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de la biodiversité. C’est notre avenir qui est en jeu.

Une association de protection à mettre en avant ?

Les associations qui travaillent sur le terrain en Afrique (Sheldrick Wildlife Trust, The lion recovery fund notamment) mais il y a beaucoup d’autres qui font un travail fantastique et qu’il faut aider.

Une suggestion pour sensibiliser le grand-public ?

Sensibiliser les enfants qui seront les adultes de demain aux actions de protection de l’environnement. Il faut leur expliquer pourquoi il est si important de protéger les océans, les forêts, les espèces animales. Il faut apprendre aux enfants à observer la nature, à rétablir ce lien avec la nature que beaucoup d’entre nous ont perdu. Si on aime la nature alors on la protègera.

Plutôt optimiste ou pessimiste pour la suite ?

Comme je ne suis pas de nature pessimiste mais que je ne suis pas optimiste pour la suite je dirais plutôt que je suis très inquiète.

Pour conclure ?

Observer, aimer, protéger

Distinctions & Parutions

Récompenses :

2019- Black and White Spider Awards : Wildlife (non-pro)
2019- Moscow Foto Awards : Nature (non-pro)
2019- Winner of Biafarin Promotion Award in 13th Arte Laguna Art Prize 2018- Tokyo Foto Awards : Nature-trees (non-pro)
2018- Monochromes Awards : Fine Art (non-pro)

Expositions :

Février 2020- Rossocinabro Gallery (Rome) - Dans le cadre de l’exposition «On Earth and Elsewhere »

Publications :

Mars 2020 - livre-portfolio « Rencontres en terre africaine »

Expositions

Expositions :

Février 2020- Rossocinabro Gallery (Rome) - Dans le cadre de l’exposition «On Earth and Elsewhere »

Publications :

Mars 2020 - livre-portfolio « Rencontres en terre africaine »

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Pages personnelles