Photographes animaliers

Notre ami Claudy GUIOT est parti vers d’autres pâturages…

Claudy nous a quitté...

Son sourire, sa gentillesse, sa bienveillance et sa passion pour la nature nous manqueront, nous qui avions pris l'habitude de l'écouter parler de ses voyages passés et à venir autour d'un verre à Montier en Der.

Ses amis lui rendent hommage sur sa page Facebook, résumant parfaitement qui était Claudy.

Et Objectif Nature dont il était un fidèle collaborateur et accompagnateur lui consacre sa dernière newsletter, émouvant hommage de son co-fonadteur et cher ami Hervé Fourneau

"Au revoir Claudy ...Mon ami de très longue date, notre ami Claudy Guiot s'en est allé…

 Claudy et moi, nous sommes rencontrés au fin fond de l’Alaska en 1986 ; nous étions à la recherche des ours grizzlys ; ce fut un voyage fabuleux, une aventure rustique dans une nature brute et vraie. Un souvenir commun gravé à jamais.

Dès lors, une amitié sincère nous lie ; lorsqu’Objectif Nature nait en 1990, c’est tout naturellement que je lui demande de nous rejoindre comme accompagnateur et pas seulement. C’est avec respect et humilité qu’il accepte. Flatté de la confiance que je lui fais, il s’investit dans la photo, la connaissance naturaliste plus large encore, et même l’anglais ! je me souviens encore de la première fois où je l’envoie en Inde ; il est à la fois inquiet et excité. 

Depuis, l’Inde est devenu son pays d’adoption et le tigre son animal fétiche ;  il devient rapidement incontournable, il fait l’unanimité autour de lui, que ce soit l’équipe permanente d’Objectif Nature, les accompagnateurs (trices), les clients, nos partenaires étrangers ; Il y a encore quelques jours, il me remerciait de lui avoir donné cette opportunité. Il le mérite à de nombreux titres, alors il enchaîne le Danemark, la Tanzanie, le Kenya, le Canada, le Botswana, la Namibie, et j’en passe …. Le tout à plusieurs reprises, et bien sûr l’Inde (au moins une quinzaine de voyages !)

 Des clients ne nous demandaient pas d’aller en Tanzanie ou au Costa Rica, mais quels voyages accompagne Claudy cette année!!

 Sa gentillesse, sa disponibilité, son humour nous ont fait passer des moments inoubliables ; une équipe, un salon, un Festival comme Montier sans Claudy, c’est difficile à imaginer 

Je garderai et nous garderons de lui que de merveilleux souvenirs.

Bien sûr Patricia, et Alexis qui l’ont très bien connu se joignent à moi, mais aussi, Maureen, Thibault, Vincent, les ex d’Objectif Nature, l’équipe des accompagnateurs (trices), nos partenaires étrangers et notamment indiens s’associent tous à moi pour lui rendre ce dernier modeste hommage.

Nous souhaitons beaucoup de courage à Isabelle, Charlotte, Claire, Franck, Timothé, et Sacha. 

Au revoir mon Ami, notre Ami

"Libre et Sauvage"  

मेरे दोस्त, हमारे दोस्त को अलविद"

Hervé Fourneau

Ce que Claudy nous avait raconté de son parcours de vie...

Tout a commencé par deux passions de jeunesse, une pour les animaux et l'autre pour la photographie, la première m'a fait devenir naturaliste, la deuxième m'a fait voyager.

Sous l'impulsion de l'atlas de répartition des mammifères de France édité par la Société Française pour l'Étude et la Protection des Mammifères en 1984 je participe aux collectes de données sur les micros mammifères, les chiroptères et les amphibiens de Champagne Ardenne et de Picardie.

En 1988 se créent les Conservatoires du Patrimoine Naturel de Champagne Ardenne et de Picardie avec lesquels j'entreprends de protéger les chiroptères en créant un réseau de sites protégés. Les démarches de protection auprès des municipalités me conduisent à faire des diaporamas pour illustrer les actions de conservation, montrer ces animaux qui disparaissent et que "personne" ne connaît !

Je suis vite devenu un vrai passionné de photographie animalière, et reconnu comme tel, en 1996, l'agence "Objectif Nature" me propose d'accompagner un groupe de photographes dans les rocheuses canadiennes l'essai fut concluant et depuis j'emmène des groupes aux quatre coins de la planète. Cette activité est passionnante, elle me permet de rencontrer des photographes de tous niveaux, de tous pays et de partager nos expériences, de faire progresser notre manière d'aborder la nature, sa protection et sa photographie.

Ma destination favorite est l'Inde, depuis 2001 j'y accompagne des photographes à la découverte de ce pays qui me fascine. Les Indiens ont toujours eut une attitude bien veillante à l'égard de leur faune sauvage de ce fait, la faune indienne n'est pas stressée par la présence humaine et les rencontres avec l'animal se font dans un climat serein, sans peur et sans fuite.

 

Voir le tigre dans son milieu naturel n'est pas facile, l'attente est parfois éprouvante pour les nerfs, mais quand il apparaît enfin, l'émotion est grande et il est difficile de rester concentré sur sa prise de vue !!!

 

Photo de présentation Eric Pinsole

INTERVIEW

Une œuvre marquante ?

Les créations photographiques de Nick Brandt m'ont toujours émues ,c'est incroyable ce qu'il arrive à faire passer dans ses images !

La photo à laquelle vous tenez particulièrement ?

Inde , parc de Bandhavgarh, mars 2008

Les cris d'alarme des cerfs axis nous avaient attiré dans un vallon , la vue y était dégagée et l'on pouvait voir assez loin. La tigresse se dirigeait droit vers nous par le fond du vallon, elle marchait tranquillement mais la lumière ne me satisfaisait pas, c'était un contre jour ! En regardant les environs je vis un petit arbre dont les feuilles naissantes étaient rouges que le soleil éclairait par derrière révélant leurs transparences, je me pris à rêver que se serait un endroit idéal pour la photo ! La tigresse approchait toujours lentement par le fond du vallon, je la suivais dans le viseur, arrivée à 50 m elle relève la tête dans ma direction, puis change de direction et remonte sur le flan droit du vallon, arrivée au pied de l'arbre rougeoyant, elle marque l'arrêt , je crois rêver, je rêve, je déclenche ! Un an après, cette jeune tigresse nommée Bithri fut capturée et envoyée pour repeupler le parc de Panna où les braconniers avaient décimés toute la population de tigre. Aujourd'hui le parc de Panna a une nouvelle population de tigres, il me reste cette image et ce rêve où les animaux nous comprennent et où nous les aidons !

IMG_4626

Un lieu mythique ? 

Mon Graal pour les années à venir, la chaîne de l'Himalaya, la neige, le froid et le léopard des neiges !

Des urgences? 

L'urgence, il n'y en a qu'une, c'est notre prolifération qui est à l'origine de toutes les pollutions, de toutes les raréfactions de ressources (alimentaires ou énergétique), de toutes les disparitions d'espèces, de toutes les pertes d'habitat de la faune sauvage. La croissance de la population humaine est en train de détruire la nature qui a fait naître l'humanité !

Des conseils ? 

Un seul ... Patience

Une association à mettre en avant ?

D'une manière générale, je préfère soutenir les associations locales qui sont au plus près des projets.

En Inde, Tiger guards of India, qui fut une des premières association à indemniser les éleveurs victimes du tigre.

En France je donne de mon temps au Conservatoire d'Espaces Naturels de Champagne Ardenne, une association qui contribue à la préservation des espaces naturels par des actions de connaissance, de maîtrise foncière et d’usage, de gestion et de valorisation du patrimoine naturel sur le territoire régional.

Le Conservatoire gère ainsi plus de 3000 hectares, répartis sur 185 sites, représentatifs des milieux naturels de la région Champagne-Ardenne et il y a un conservatoire d'espace naturel dans chaque région de France, soit 29 au total.

 Pour conclure ?

La photographie animalière fait vraiment partie de ma vie, c'est une façon de vivre, de communiquer et une manière d'être en contact avec le monde, les hommes et les bêtes.

Aujourd'hui la photographie de nature se développe de manière exponentielle avec de nouveaux outils (drones, barrières infrarouges, engins téléguidés ...) et j'espère qu'elle restera un moyen non perturbant de découverte et de partage au service de la protection de la nature.

DISTINCTIONS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

La fin du tigre

C'est avant tout une exposition photographique sur les tigres, mais aussi, comme le suggère son titre provocateur, elle se veut être une réflexion sur la survie d'une espèce emblématique.

17 images pour montrer les tigres dans leur habitat naturel

Un panneau de textes sur la vie des populations humaines au contact du prédateur, la protection de l'espèce et les menaces qui pèsent sur la survie des tigres sauvages.

Présentée au Festival de Montier en Der 2013

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

Tigre, Inde

LIENS

Instagram :