Photographes animaliers

ANNOYE Nathalie

Photographe belge originaire du Nord de la France, j'ai un lien très fort avec la nature depuis toujours.

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé être dehors, au contact de la nature.A l'arrivée du numérique, début des années 2000, la photo se révèle à moi comme une suite logique, une évidence.

C'est la nature qui m'a formée. Elle a lentement façonné la photographe que je suis aujourd'hui.

Les oiseaux sont ma première passion, ils m'occuperont durant une dizaine d'années. Puis la proxi photographie m'emmènera vers une photo plus créative, qui va m'éloigner peu à peu de la photo documentaliste.

Courant 2017, je sors à nouveau de ma zone de confort et me spécialise dans les paysages forestiers.

L'expression de mon histoire d'amour avec la forêt. J'aime explorer leur complexité afin d'y trouver des petites scènes intimes, y chercher l'enchantement afin de l'emmener dans mes images.

 

 

 

 

Entretien avec...

Un maitre à penser ?
Par mon côté rêveuse, mes influences côté créativité proviennent en grande partie des films fantastiques comme le seigneur des anneaux que je regardais surtout pour les décors, les couleurs...
Et si je dois citer quelqu'un en particulier, ce n'est pas un photographe mais un botaniste : Francis Hallé. et son homologue allemand, Peter Wohlleben, qui m'ont guidée dans une rédaction juste de mon livre «  Forêts anciennes, forêts enchantées ».
Avec eux, vous ne pouvez plus jamais regarder les forêts de la même manière. Par leurs études du monde végétal et forestier, ils remettent tout deux les pendules à l'heure avec un discours et une vision des choses qui résonne en moi, mais comme une évidence. Par leur savoir, ils mettent des mots sur des choses que je ne faisais que ressentir au fond de moi, comme une révélation.

Si vous étiez un animal sauvage ?
Je dirais la grue cendrée. Très " famille ", oiseau paisible, élégant, qui m'émeut par sa façon de voyager en groupes solidaires et soudés.

Une belle émotion  ?
Puisque j'évoquais la grue cendrée, je me souviens, tout récemment encore, d' un immense groupe de grues passant au-dessus de moi alors que j'étais en forêt, dans une clairière, et leur cri qui résonnait dans le ciel. Une émotion qui reste intacte au fil des années.

Un animal disparu qui reviendrait ?
Le Dodo. J'aurais bien aimé le rencontrer...

Un animal fantastique qui existerait ?
Les Ents, du seigneur des anneaux ! Ces arbres bienveillants qui protègent les forêts...La licorne, les dragons, mais je m'égare, ceux qui existent en vrai le sont tous, sans exception.

La photo qui vous tient à coeur ?
Cette photo où les rais de lumière passent au travers d'un vieil arbre. ( la 1338 )

Spot préféré ?
Les vieilles forêts vosgiennes, mais les forêts proches de chez moi me permettent d'y aller souvent.

Un lieu mythique dont vous rêvez ?
J'aimerais visiter des forêts primaires, des lieux peu connus et surtout pas touristiques.

Et la technique ?
On l'apprend, on la met au service de nos images, ensuite on l'oublie pour ne pas perturber nos émotions.

Des urgences ?
Arrêt de la déforestation, arrêter de bétonner, protéger les milieux naturels, la faune sauvage, nettoyer les océans, eh oui, y a du boulot, et surtout accumulation puisqu'on ne fait rien.

Un conseil pour les débutants ?
Commencer par des espèces faciles d'approche, un étang public, les oiseaux de son jardin pour se faire la main.
Bien se documenter et connaitre son sujet, ne pas se lancer dans la nature sans rien connaitre pour éviter toute erreur qui pourrait nuire aux animaux.
Choisir un bon stage avec un photographe respectueux.
Avancer à petits pas, rester humble, savoir se remettre en question en permanence et avant tout, respecter et admirer..

Une association à mettre en avant ?
L'association Francis Hallé, pour la forêt primaire

Pour conclure ?
J'étais l'une des premières invitées au lancement de votre portail, que de chemin parcouru ! Continuez surtout ! :-)

Distinctions & Parutions

- Jury du concours international de photographie du Festival International Nature Namur 2020 ( FINN )

- Expositions St Barthélémy Genappe (B) 2019 – prix du jury pour l'ensemble de mon travail et prix du public pour la photographie «  En attendant les licornes »

- Festival d'art animalier de Namur, concours AVES Emotion'ailes 2016 : finaliste catégorie Autres z'ailes avec : " Se brûler les ailes " .

- Festival international Nature Namur 2016 : finaliste avec : " Les triplées " ( grenouille rousse ).

- Festival international Nature Namur 2015 : finaliste avec :  " Les yeux de la mare ".

- Festival international Nature Namur 2014 : prix insectes avec : " Matin d'Argiope".

- Festival d'art animalier de Namur, concours Emotion'ailes 2013 : finaliste  ( Barge à queue noire )

- Festival d'art animalier de Namur, concours Emotion'ailes 2012 :  Photo primée - Prix " photographes de nos associations " (Chevêche d'Athéna,  + 3 photos sélectionnées )

- Festival d'art animalier de Namur, concours Emotion'ailes 2008, 2009 avec 3 photos sélectionnées.

- Participation en tant que jury au concours photo  Emotion'ailes 2006 et 2007.

- Festival d'art animalier de Namur, concours  Emotion'ailes :  Prix "digiscopie" 2004 et 2005

 

Expositions

Revue Nat'images août-septembre 2019, N° 57, Portfolio 6 pages et article «  mes forêts enchantées »

Festival international Nature Namur ( FINN ) 2017 et 2020

Expos Aves 2016

Festival Barr Alsace 2015

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE (S) EN LIEN AVEC LE SUJET :

En rapport avec :

oiseau, Macrophotographie

Pages personnelles

Instagram :