Catégories

Bague à part!

Sur une plage de l'île de Ré, le 1er janvier au matin, des Bernaches cravant, des Tournepierres à collier, des Sanderling, des Goélands survolent ou arpentent le rivage que la marée délaisse peu à peu. Chacun y trouve son compte, de quoi se nourrir.

L'un des goélands , un argenté, déguste une limace de mer. A l'observer, je constate qu'il est bagué : une bague blanche qui porte un numéro, 5KA5. C'est l'anglais!

DSC_6114

Un autre arrive, un marin semble t'il, il passe, dépasse, et se pose. Lui aussi porte à la patte une bague, moins facilement déchiffrable; c'est la lecture de la photo qui fera la différence : R:E4H. C'est le rhétais!

DSC_6143

 Il passe

DSC_6151 2

 dépasse

DSC_6152

se pose

Les populations d'oiseaux sont suivies, cela permet de connaître leurs déplacements, quels milieux ils fréquentent, quelles distances ils parcourent, leur âge, et d'étudier les comportements prédateurs.

Que faire dans ce cas d'observation? Informer les structures responsables des programmes de suivi; ici, la LPO. C'est ce que je m'empresse de faire une fois les photos rentrées dans l'ordi. J'adresse un mail avec photos à Hervé Roques, responsable animation de la réserve de Lilleau des Niges.

Deux jours après, je reçois une réponse de Julien Gernigon, responsable baguage de la LPO :

- Le Goéland marin est rhétais. Je reçois un rapport de suivi impeccable. Le voici :

 

unnamed

unnamed-1

 

 

 

- Le Goéland argenté, qui picore la limace, est originaire de Guernesey,  Julien m'indique le lien de la structure qui suit les populations, le Guernsey Gulls. Il n'y a plus qu'à envoyer les infos. Quelques jours après, je reçois leur rapport : impeccable également!

Capture d’écran 2016-01-09 à 18.05.37

Bague à part :  pros les ornithos!

 

 

EN LIEN AVEC LE SUJET

goéland, Faune sauvage

SITE WEB

Article précédent

Nikon D 5