Les fondations et instituts

Fonds Français pour l’Environnement Mondial

Depuis 20 ans, le Fonds Français pour l'Environnement Mondial (FFEM) est un fonds public destiné à favoriser la protection de l’environnement mondial dans les pays en développement. Le FFEM contribue par des subventions au financement de projets de développement ayant un impact significatif et durable sur l’un ou l’autre des grands enjeux de l’environnement mondial : biodiversité , changements climatiques , eaux internationales , dégradation des terres incluant la désertification et le déforestation , polluants organiques persistants , couche d’ozone .

La perte de biodiversité accroît la pauvreté

La biodiversité est aujourd'hui gravement menacée du fait des activité humaines. Les conséquences de l'érosion de cette biodiversité sont dramatiques : perte patrimoniale irréversible, perte des services rendus par les écosystèmes concernant l'alimentation, le bois, le climat, les ressources en eau, les ressources génétiques, la pharmacopées, etc.

Les populations les plus pauvres dans les pays en développement sont également les plus touchées car leur subsistance dépend directement des ressources naturelles et de leur disponibilité.
Pour maintenir et protéger la biodiversité, le FFEM finance des projets qui visent à mettre en œuvre les grandes orientations de la Convention sur la Diversité Biologique .

Ces projets concernent :
La conservation des espèces et des espaces
L'usage traditionnel des ressources naturelles par les populations,
La gestion durable des ressources naturelles, pour en faire un atout du développement économique et social,
Les outils innovants de financement de la conservation de la biodiversité.
Site de la Convention sur la Diversité Biologique
Le FFEM agit pour freiner l'érosion de la biodiversité

Le FFEM intervient dans les écosystèmes où la biodiversité est particulièrement riche, menacée ou dotée d’espèces rares ou endémiques : il agit là où la perte de biodiversité présente un enjeu mondial dépassant le pays ou la zone d’intervention.
Dans les milieux fortement anthropisés, le FFEM développe une approche d’aménagement du territoire favorable à la gestion durable des ressources naturelles et des paysages.
Dans tous ses projets, il cherche à valoriser :
Les services rendus par les écosystèmes,
La création d’activités génératrices de revenus et de filières éco-certifiées valorisant les produits issus de la biodiversité,
L’articulation des patrimoines naturels et culturels,
Le développement d’outils de financement innovants de la conservation de la biodiversité.
Pour ce faire, le FFEM privilégie deux axes prioritaires :
Impliquer les populations locales dans les actions de conservation de la biodiversité pour qu'elles bénéficient des avantages sociaux et économiques qui y sont liés ;
Intégrer la protection de la biodiversité dans une démarche de développement, par le biais d'un usage raisonné.
Le programme de petites initiatives : un partenariat efficace en faveur de la protection de l’environnement

Ce Programme a pour objectif de soutenir les organisations de la société civile africaine dans la mise en oeuvre de projets concrets de protection de la biodiversité ou de lutte contre le changement climatique.
Créé en 2006, le PPI soutient les organisations de la société civile des pays africains à travers le financement de projets de faible montant. Ce programme leur permet d’agir concrètement sur le terrain, d’améliorer leurs compétences en montage, gestion et suivi de projets, de renforcer leur crédibilité et leurs capacités d’influence sur les choix environnementaux de leurs pays.

Le suivi technique de ce programme est assuré par le Comité français de l’UICN.

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Faune sauvage

SITE WEB

Article précédent

OCEARCH

Article suivant

Andean Bear Foundation