Les structures à l’étranger

Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins

Fondé en 1985 et basé à Tadoussac au Québec, le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) est un organisme à but non lucratif voué à la recherche scientifique sur les baleines du Saint-Laurent et à l’éducation pour la conservation du milieu marin.

La survie des baleines est liée à la valeur que nous leur accorderons. Apprendre à les connaître et pénétrer leur univers fascinant sont les meilleures garanties pour leur avenir.

Depuis 1985, nous avons passé des milliers d’heures en mer avec les baleines. Au cours de ces rencontres privilégiées, nous avons appris à les reconnaître. Au fil des ans, nous avons constitué de véritables albums de famille retraçant l’histoire de quelques centaines de baleines que nous avons nommées. Nos projets de recherche s‘appuient sur cette approche à long terme, nos programmes éducatifs s’inspirent des ces histoires, celles de Griffon, de Tic Tac Toe ou de Tryphon. La recherche et l’éducation sont nos outils pour la conservation.

Recherche: mieux comprendre...
Les baleines ont une longévité comparable à la nôtre et une vie sociale complexe. Pour comprendre ces animaux, il est nécessaire de les suivre sur plus d’une génération.

L’équipe du Bleuvet passe des centaines d’heures en mer chaque été avec les bélugas pour mettre à jour l’album de famille, comprendre leur organisation sociale et leur utilisation de l’habitat. Les données recueillies s’inscrivent dans une série d’études multi-disciplinaires mettant à profit la génétique, l’écotoxicologie et la bio-acoustique pour mieux comprendre et mieux protéger les bélugas du Saint-Laurent.

Dans le sillon des grands rorquals

Année après année, notre équipe retrouve les rorquals communs, rorquals bleus et rorquals à bosse, ces migrateurs au long cours qui viennent s’alimenter dans les eaux du parc marin. En étudiant leurs allées et venues, nous tentons de comprendre ce qui influence la distribution et l’abondance de ces grands prédateurs. Ces données précieuses sont mises à contribution pour soutenir l’industrie d’observation et l’industrie maritime dans leur volonté de limiter leurs impacts sur ces animaux.

Capture d’écran 2017-07-14 à 18.46.14

Capture d’écran 2017-07-14 à 18.43.49

 

 

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Baleine, Faune sauvage, cétacé

SITE WEB