Les fondations et instituts

Tour du Valat

Après la disparition de Jean-Paul Taris, qui fut un de ses acteurs majeurs, voici le décès de son père fondateur Luc Hoffmann.
il nous semble important de souligner le rôle de la Tour du Valat en faveur de la préservation des milieux naturels.
Créée il y a plus de 50 ans par Luc Hoffmann, naturaliste visionnaire et mécène, la Tour du Valat - Centre de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes - a depuis lors développé son activité de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes avec un souci constant :

« Mieux comprendre les zones humides pour mieux les gérer ».

Convaincue que ce n’est qu’en conciliant activités humaines et protection du patrimoine naturel que les zones humides pourront être préservées, la Tour du Valat développe depuis de nombreuses années des programmes de recherche et de gestion intégrée qui favorisent les échanges entre usagers des zones humides et scientifiques.

Ainsi la Tour du Valat s’est-elle fixé comme mission d’arrêter la perte et la dégradation des zones humides méditerranéennes et de leurs ressources naturelles, les restaurer et promouvoir leur utilisation rationnelle.

La Tour du Valat, située au cœur de la Camargue, est un organisme privé de recherche. Elle a la forme juridique d’une fondation à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1978.

Son domaine qui englobe tous les habitats naturels représentatifs de la Camargue fluvio-lacustre, s’étend sur 2 600 hectares dont 1 071 ont bénéficié, de 1984 à 2008, d’un classement en Réserve Naturelle Volontaire. Depuis juillet 2008, ce sont 1 844 ha qui sont classés sous le statut de Réserve Naturelle Régionale. Un certain nombre d’expérimentations des chercheurs de la Tour du Valat sont réalisées sur ce domaine.

La Tour du valet est dirigée par Jean Jalbert.

Capture d’écran 2016-07-30 à 17.03.49

 

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Zones humides

SITE WEB