Jean-Marie Ouary : “25 ans de suivi loup en France, dans les Alpes et le Vercors”

Jean-Marie Ouary est l’un des fondateurs de l’association Mille traces, basée dans le Vercors. C’est l’un des spécialistes français du retour du loup en France.

25 ans de suivi loup en France, dans les Alpes et le Vercors.

” Ha ! le loup… ce discret, craintif, voir peureux, mais opportuniste ! il survit.

Après 25 ans de suivi… des milliers d’heures de pistage, d’affût, d’études, de glanage de toutes sortes d’indices, une conclusion s’impose : c’est un « pétochard », lors d’un face

Le plus souvent quand nous l’observons, sa silhouette souple, dansante, fuyante, nous surprend. Chaque fois, il accélère pour repartir dans la forêt, son refuge. La queue basse dans les buissons, dans l’ombre, le brouillard, « entre chien et loup », c’est la queue, la couleur de la robe, le trait noir sur le dos et l’allonge qui nous font choisir entre le chien e nommerons « grand canidé », car pour les quelques centaine de loups sauvages revenus naturellement, il y a 5000 loups en cages dans les zoos, les cirques et chez les collecti S’ajoutent à cela des millions de chiens.

Le suivre… on peut toujours essayer, cela relève du grand marathon !!! Été comme hiver, ils arpentent en meute, plus ou moins groupés, leur territoire (200km2).

S’il est seul, c’est peut-être un loup pionnier : un individu mâle ou femelle “aventurier” qui colonise les espaces libres de loups. Ou bien le solitaire, cet un individu qui ne peut plu encore un loup « satellite », un individu qui n’est pas, ou pas encore accepté dans une meute autour de laquelle il tourne. Ou enfin un loup se retrouvant seul après que sa meut ne cherchera alors qu’à réintégrer une meute, pour vivre une vie de loup.

25 années de suivi, c’est long, mais on y voit plus clair sur ce qu’est un loup. Je suis très loin des images de mon enfance, 25-30 loups tous noirs, poursuivant des cavaliers… et 60/80 kg pillant les villages, hurlant “à la mort », attaquant l’Homme…

En conclusion : je lui ai couru trois fois après, la dernière fois c’est il y a 2 jours… IL A FUIT. Bonne balade.”
Jean-Marie OUARY, guide naturaliste sur le Vercors.