Les ange-gardiens

ANTHONY Lawrence

Fervent défenseur de la nature, fondateur de The Earth Organization mais aussi auteur de best-seller, Lawrence Anthony (1950 - 2012) est connu pour son action en faveur des animaux du zoo de Bagdad (Irak) et du rhinocéros blanc, espèce menacée d'extinction.

Il avait notamment reçu en 2004 la prestigieuse médaille de la Terre des Nations Unies et avait été finaliste en 2008 pour devenir « homme africain de l'année ».

Il a également créé deux réserves en Afrique du Sud (Royal Zulu Biosphere au Zululand et Mayibuye Game Reserve au Kwa Nimba), au sein desquelles il a pu mener des actions de préservation autour de la réhabilitation des éléphants traumatisés et des rhinocéros, tout en apportant des ressources aux populations locales

En 2003, alerté par les conditions de vie déplorables des pensionnaires du zoo de la capitale irakienne, prise sous les feux de la guerre, il organise avec courage leur sauvetage. En 2010, l’ouvrage « L’Arche de Babylone » retrace ce formidable combat et lui vaut le 28e Prix littéraire de la Fondation 30 Millions d’Amis. Chronique d’un zoo détruit par le chaos, il relate une aventure exceptionnelle dans laquelle Irakiens et Américains sont amenés à travailler ensemble, au milieu de la guerre, au nom de l'amour et du respect des animaux.

Son dernier livre, intitulé « L'homme qui murmurait à l'oreille des éléphants » (Ed. Les 3 Génies), revenait sur l'histoire de pachydermes sur une réserve de chasse en Afrique. Alors que le troupeau va être massacré du fait des dangers qu’il représente pour les populations locales, Lawrence Anthony va, une fois encore, sauver leur vie. L’ouvrage, traduit en français, allemand, italien et chinois sera son dernier succès.

 

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Faune sauvage

SITE WEB

Article précédent

PERROT Julien

Article suivant

VAN THAI Nguyen