Photographes animaliers

BRIOLA Maxime

Maxime Briola a certainement attrapé le virus du naturaliste pendant ses étés dans la maison familiale du Quercy.

Premières plongées dans la rivière, premières rencontres avec des oiseaux, des insectes mais aussi des serpents, symboles du sud et des vacances.

Ensuite, des études supérieures de géographie physique à Metz et à Édimbourg lui donnent une vision large des écosystèmes, de leur fonctionnement, lui donnant une soif de connaissances dont il n'est toujours pas rassasié.

Concerné, comme tous les passionnés de nature, par la perte dramatique de biodiversité, il réalise des projets, à l'interface entre le monde scientifique et le grand public, où se combine l'esthétique et la protection des espèces qui lui sont chères.

Il a récemment réalisé un projet photographique sur les serpents de France, qui ont particulièrement besoin de se faire redorer le blason...

 

 

INTERVIEW

DISTINCTIONS

EXPOSITIONS ET PARUTIONS

 

 

 

 

 

 

LIENS