Personnalités à découvrir, Les scientifiques, Les Pionniers

Vandana Shiva : au service de la planète, de ses habitants et de ses habitats les plus fragiles

Vandana Shiva, née le  à Dehradun (Uttarakhand), est une écologiste, écrivaine et militante féministe indienne1.

Elle dirige la Fondation de la recherche pour la science, les technologies et les ressources naturelles (Research Foundation for Science, Technology and Natural Resource Policy). Elle a reçu le prix Nobel alternatif en 1993.

......

Intervention de Vandana Shiva au Salon international du goût (it) - Terra Madre 2012, Turin.

Tout en poursuivant sa lutte contre l'introduction des OGM dans son pays7, Vandana Shiva s'engage dans une forme d'activisme mondial en faveur de la paix, la biodiversité et du droit des peuples de disposer d'eux-mêmes.

  • En 2001, Vandana Shiva, avec quatorze lauréats du Prix Nobel alternatif ou du Prix Goldman, demande au Congrès mexicain la reconnaissance constitutionnelle des peuples autochtones et de leurs droits, au Mexique, en insistant sur leur rôle dans le développement et la conservation de la biodiversité naturelle et culturelle8.

Elle accuse les OGM du coton Bt introduits en 2002 d'être responsables des suicides des paysans indiens qui se seraient endettés et n'auraient pas eu les rendements prévus. Un rapport du Centre pour les droits de l’Homme et la justice mondiale (CHRGJ) de la faculté de droit de l'Université de New York (NYU) datant de 201110 (dont la co-auteure, la professeure Smita Narula évoque dans une vidéo le rôle des OGM dans la recrudescence des suicides chez les paysans indiens11) confirme les déclarations de Vandana Shiva, qui sont pourtant démenties par certains de ses opposants12. Des études portant sur les suicides d'agriculteurs en Inde réfutent ces affirmations, constatant qu'il n'y a pas eu d'augmentation du taux de suicides depuis l'adoption massive du coton Bt en 200213,14, l'une d'elles indiquant même une diminution du taux de suicides à partir de 200514. La principale cause des suicides serait en réalité un surendettement des agriculteurs, induit par un ensemble de facteurs incluant le manque d'irrigation ou la diminution des prêts accordés aux agriculteurs15.

Cette féministe altermondialiste a notamment déclaré sur twitter "Donner la liberté aux agriculteurs de cultiver des OGM, c'est comme dire que les violeurs doivent avoir la liberté de violer", ce qui provoqua des réactions outragées sur internet.

Voir WIKIPEDIA : ICI

EN LIEN AVEC LE SUJET

LIVRE(S) EN LIEN AVEC LE SUJET

En rapport avec :

Accueil

SITE WEB

Article précédent

GOODALL Jane

Article suivant

VERILHAC Yves