Ces éponges transformées en “caméra” sous-marines

Un véritable outil de “vidéosurveillance sous-marine”, c’est ainsi que les scientifiques pourraient désormais considérer les éponges après cette étude originale réalisée par une équipe de l’université de Salford en Grande-Bretagne.

Elle prouve qu’en dépit de leur absence d’yeux, les spongiaires peuvent véritablement enregistrer le passage de tout ce qui flotte, nage ou rampe pas trop loin d’elles. (…)

La suite de l’article sur le site de Science set Avenir : cliquez ici