La dernière girafe blanche femelle du monde et son petit tués par des braconniers

La seule girafe blanche femelle au monde et son petit ont été retrouvés au Kenya à “l’état de squelette après avoir été tués par des braconniers”.

C’est une terrible nouvelle qui nous vient tout droit du Kenya. Une association locale a annoncé ce mardi 10 mars que la seule girafe blanche femelle du pays et son petit, né en août 2019, ont été retrouvés morts.

“À l’état de squelette”

Ces animaux sont extrêmement rares et n’ont jamais été vus dans un autre pays que le Kenya. Leur couleur blanche est due à une pigmentation de la peau.

Ce n’est pas de l’albinisme, comme on pourrait le croire, mais ne particularité génétique appelée leucisme. Cette caractéristique se retrouve chez d’autres animaux comme les tigres blancs.

Les corps des deux girafes ont été retrouvés “à l’état de squelette après avoir été tués par des braconniers dans une réserve de Garissa, dans l’est du Kenya “, explique Mohammed Ahmednoor, directeur de la Ishaqbini Hirola Conservancy.

Voir suite et vidéo sur Ma Planète/Maxisciences : ICI