Une larve de guêpe capable de rendre une araignée très docile

La “zombification” est une chose assez courante chez les arthropodes. L’exemple le plus connu est celui de la douve du mouton. Un parasite qui lorsqu’ingéré par une fourmi, est capable de prendre le contrôle de cette dernière au point de la forcer à adopter un comportement suicidaire en demeurant accrochée au sommet d’un appétissant brin d’herbe. Et ce afin d’augmenter les chances que la fourmi se fasse dévorer par un mouton dans l’estomac duquel il pourra poursuivre son cycle de développement.

Un nouveau cas de “zombification” du même ordre a été récemment identifié en Equateur par une équipe de chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique (Canada).

Il concerne cette fois, une guêpe encore peu connue du genre Zatypota et une araignée (Anelosimus eximius). (…)

La suite de l’article sur le site de Sciences et Avenir : cliquez ici